Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Hémicrânies récurrentes symptomatiques d'une dissection aortique : cas clinique et hypothèses physiopathologiques
Résumé
Introduction

Des symptômes neurologiques transitoires ou permanents sont présents chez 17 – 40% des patients ayant une dissection aortique, ce qui peut entraîner des errances diagnostiques.

Observation
Nous présentons le cas d'un caucasien de 44 ans ayant consulté pour des hémicrânies droites récurrentes et stéréotypées. L'examen clinique et l'IRM cérébrale étaient normaux. L'hypothèse d'une dissection aortique a été évoquée en raison de la présence d'une douleur thoracique sourde associée. Le scanner thoraco-abdominal avec produit de contraste a permis de confirmer ce diagnostic en mettant en évidence une dissection aortique type A. Le patient a bénéficié d'un remplacement en urgence de l'aorte ascendante et aucun épisode de céphalée n'a été rapporté après l'intervention.

Le diagnostic différentiel des céphalées dans ce cas comportait les céphalées trigémino-dysautonomiques (hémicrânie paroxystique, algie vasculaire de la face et SUNCT), la migraine et la névralgie du trijumeau. Toutefois, le fait que les critères diagnostiques n'étaient remplis pour aucune de ces céphalées primaires et la disparition des céphalées après le traitement chirurgical nous ont conduits à émettre l'hypothèse que les hémicrânies récurrentes de notre patient étaient symptomatiques de la dissection aortique.

Discussion

Nous émettons l'hypothèse que l'ischémie de la paroi aortique a entraîné une activation pathologique du système trigémino-vasculaire responsable des douleurs hémicrâniennes. Cette activation du système trigémino-vasculaire serait possible à travers deux voies : une voie anatomique/anastomotique et une voie humorale.

Conclusion

Les neurologues doivent considérer le diagnostic de dissection aortique en cas de céphalées aiguës associées à des douleurs thoraciques. Des travaux complémentaires sont nécessaires pour valider les hypothèses présentées.

Mots Clés




Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg