Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Transcriptome analysis identifies TNFR1 and TLRs pathways in the IVIg response in chronic inflammatory demyelinating polyneuropathies
Résumé
Résumé

Objectifs

Comparer les profils d’expression génique avant et après IgIV dans la CIDP pour identifier leurs mécanismes d’action dans cette pathologie, comprendre sa physiopathologie et trouver les facteurs associés à la réponse aux IgIV.

Méthodes

Nous avons étudié la réponse aux IgIV par une approche transcriptomique chez 11 patients CIDP (durée d’évolution de la CIDP=6 [0.3-6.5] ans). L’ARN extrait du sang périphérique collecté avant et 3 semaines après IgIV a été hybridé sur des puces Illumina®. Après contrôle qualité, l’expression des gènes a été analysée par des méthodes statistiques adaptées aux microarrays (logiciel R, package limma). Une analyse de pathway a été réalisée (logiciel DAVID).
Résultats
52 gènes variaient significativement après IgIV (Fold Change (FC)>1.2, p<0.001, FDR<0.05), dont 7 étaient liés à l’immunité. 3 appartenaient à la voie de signalisation du TNF a (ICAD: FC=1.8, p=1.7E-7, FDR=0.004 ; PAK2: FC=1.66, p=2.6E-5, FDR=0.03 ; TNFAIP8L1 (FC= 1,644; p= 1E-05; FDR = 0,026), et 2 étaient liés aux Toll like receptors (TLR) : UNC93B1 (FC=1.6, p=2E-5, FDR=0.03), et RNF216 (FC=1.5, p=1E-05, FDR=0.03). La voie du récepteur 1 au TNFa (TNFR1) était diminuée par les IgIV (score d’enrichissement =1,6, p=0.012). L’expression du gène TNFa diminuait après IgIV chez les patients répondeurs uniquement (p=0.04).
Discussion
Le gène UNC93B1 transporte les TLR 7 et 9 vers les endolysosomes; le gène RNF216 active la dégradation du TLR9, suggérant un mécanisme impliquant l’immunité innée à travers les TLR dans la physiopathologie et la réponse aux IgIV des CIDP, en particulier les TLR 7 et 9 impliqués dans l’autoimmunité. Nos données confirment l’action des IgIV sur la voie de signalisation du TNFa et montrent que les patients répondeurs ont une activité inflammatoire plus importante, diminuée par les IgIV.

Conclusion

Nos données confirment l’action des IgIV sur la voie du TNFa et suggèrent un mécanisme original impliquant l’immunité innée à travers les TLR dans la physiopathologie de la CIDP. Les patients répondeurs ont une activité inflammatoire plus importante, diminuée par les IgIV.

Mots Clés

Polyradiculonévrite chronique
Immunoglobulines polyvalentes intraveineuses
Transcriptome
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg