Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Céphalées critiques
Résumé
Résumé
Les céphalées représentent un symptôme fréquemment décrit au cours des crises d ' épilepsie.
Elles surviennent avant la crise (céphalée pré-ictale), pendant la crise (céphalée ictale) ou après celle-ci (céphalée post-ictale). Les céphalées post-ictales sont fréquentes, rapportées par 35 à 52% des patients épileptiques. Elles surviennent après les crises généralisées tonico-cloniques et après certaines crises partielles, le plus souvent d' origine postérieure. Elles sont habituellement longues, intenses, d' une durée de quatre à 72 heures. Malgré leur intensité et leur durée, elles sont souvent sous-diagnostiquées et non traitées. Les céphalées pré-ictales et ictales sont plus rares. Elles sont souvent négligées du fait de la prédominance d' autres manifestations cliniques au cours de la crise et de possibles troubles du contact. En cas d' épilepsie temporale interne, une étude a montré que la localisation des céphalées était souvent ipsilatérale à la décharge épileptique. De manière exceptionnelle, les céphalées représentent la seule manifestation clinique de la crise d' épilepsie.
Les mécanismes physiopathologiques des céphalées critiques sont mal connus. Les céphalées pourraient représenter une manifestation somatosensitive de la crise ou être une conséquence de la décharge épileptique par stimulation des nocicepteurs méningés.

Mots Clés




Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg