Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Survie et pronostic fonctionnel des accidents vasculaires cérébraux à l'hôpital général de Douala
Yacouba Njankouo MAPOURE (1), Njapndounke Raïma POTOUO RITA (2), Albert MOUELLE SONE (2), Henry Namme LUMA (3)
(1) Médecine Interne, Unité de Neurologie - Hôpital Général de Douala, Université de Douala - Bp 25019 - Douala - Cameroun
(2) Département des Sciences Cliniques - Université de Douala - Bp 25019 Douala - Douala - Cameroun
(3) Université de Douala - Bp 25019 Douala - Douala - Cameroun
Résumé
Introduction

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) constituent la première cause d'hospitalisation en neurologie en Afrique Subsaharienne.

Objectifs

Étudier la survie, les facteurs prédictifs de décès per hospitalisation et le pronostic fonctionnel à court, moyen et long terme des AVC à l'Hôpital Général de Douala.

Méthodes

Nous avons mené une étude de cohorte prospective de janvier 2010 à décembre 2014 à l'Hôpital Général de Douala. Étaient inclus dans l'étude, les patients âgés de plus de 15 ans hospitalisés pour AVC confirmés par l'imagerie cérébrale. Les hémorragies méningées et les thromboses veineuses cérébrales avaient été exclues de l'étude. La survie a été déterminé par la méthode de Kaplan Meier et les facteurs prédictifs de décès intra-hospitalier déterminés par analyse univariée et multivariée selon le modèle de Cox.

Résultats

501 patients étaient inclus avec 59,88% d'hommes et l' âge moyen des patients était de 58,93 ± 13,19 ans. La mortalité hospitalière était de 24,8%. Le score de Glasgow < 9, le score de NIHSS ≥ 16, la nature hémorragique de l'AVC et les dyskaliémies étaient apparus comme les facteurs prédictifs indépendants de décès intra-hospitalier. La probabilité de survie était de 30,8%, 22,8% et de 16,5% à 3,12 et 48 mois. 77,5%, 93,2%, et 100% des patients AVC avaient un index de Barthel ≥ 60 respectivement à 3, 12 et 48 mois.

Discussion

La mortalité hospitalière des AVC était similaire à celle de littérature. Les scores de Glasgow et de NIHSS ont été rapportés par d'autres auteurs comme facteurs prédictifs de décès post AVC.

Conclusion

Cette étude suggère que les accidents vasculaires cérébraux sont responsables d'une forte mortalité associée à des séquelles et par conséquent d'un coût non négligeable pour la société.

Informations complémentaires


Mots Clés




Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg