Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Evaluation de l'intérêt d'une approche multidisciplinaire intégrée dans la prise en charge de la SEP.
Caroline PAPEIX (1), Rana ASSOUAD (1), Claire EWENCZYCK (1), Dominique MAZEVET (2), Fanny PINEAU (1), Elisabeth MAILLART (1), Catherine LUBETZKI (1)
(1) Departement des Msn - Pitié Salpêtrière - 75013 - Paris - France
(2) Service de Mpr - Pitié Salpêtrière - 75013 - Paris - France
Résumé
Introduction

La prise en charge des patients SEP invalidante nécessite l'intervention de différents spécialistes. Pour favoriser la synergie des différentes approches thérapeutiques, nous avons initié une consultation multidisciplinaire

Objectifs

Evaluer l'intérêt d'une approche multidisciplinaire intégrée. (AMI) sur la qualité de vie des patients atteints de SEP.

Méthodes

Dans cette étude prospective, randomisée, contrôlée, mono-centrique, deux stratégies de traitement ont été comparées 1) une AMI personnalisée sur une demi journée et 2) une prise en charge multidisciplinaire classique. Le critère principal de jugement était le changement de score de qualité de vie MSIS 29 à 6 mois. Les critères secondaires étaient les changements à 6 et 12mois des scores de dépression (HAD–D), d'anxiété (HAD-A), de fatigue (MFIS), de handicap (QUALIVEEN, EDSS)

Résultats

50 patients (38 hommes et 12 femmes) ont été inclus. Les deux groupes (AMI et contrôle) étaient comparables à l'inclusion :l'âge moyen était de 51 ans (SD 9.66);,: la durée moyenne de la maladie était de 18.73 ans (SD 9.81). le score EDSS moyen était de 5.7 (SD 1.4), le score HAD A de 9.34 (SD 4.52), le score HAD D de 8 (SD 3.5), le score MSIS 29 score (inversement corrélé à la qualité de vie) de 92.56 (SD 18.39) ; le score INTERMED moyen était de 21 (SD 6. 10).


Discussion

A 6 mois, le score MSIS 29 avait diminué dans le groupe contrôle (-4.89), et augmenté dans le groupe AMI (+2.00). A 12 mois, aucune différence significative n'était détectée entre les deux groupes. Les autres scores, évaluant les critères secondaires, n'étaient pas significativement différents entre les deux groupes.

Conclusion

Contrairement à notre hypothèse, l'approche multidisciplinaire intégrée n'apporte pas un bénéfice supplémentaire par rapport à l'approche multiscdiciplinaire classique.

Informations complémentaires


Mots Clés

Approche multisdiciplinaire
Qualité de vie

Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg