Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Valeur pronostic des antécédents de diabète et des chiffres glycémiques à la phase aigue de l'accident vasculaire cérébral
Feten BOUATAY (1), Ines CHATTI (1), Anis HASSINE (1), Sana BEN AMOR (1), Anissa KHEFIFI (1), Mohamed Salah HARZALLAH (1), Sofien BEN AMMOU (1)
(1) Neurologie - Hôpital Sahloul - 4054 - Sousse - Tunisie
Résumé
Introduction

Le diabète constitue un facteur de risque démontré pour la survenue d'événements vasculaires majeurs. Son impact sur l'évolution et le pronostic des accidents vasculaires cérébraux (AVC) reste un sujet de controverse.

Objectifs

On se propose d'étudier les particularités épidémiologiques, cliniques, évolutives et pronostiques des AVC dans une population de diabétiques.

Méthodes

une étude transversale cas / témoin de 741 patients consultants au service des urgences du CHU Sahloul Sousse durant une période d'un an pour une symptomatologie évoquant un AVC et ayant bénéficié d'un scanner cérébral. Le Niveau d'indépendance et l'état de conscience ont été évalués moyennant le score de Rankin et le score de Glasgow. Les données ont été analysées par le logiciel SPSS 17.0.

Résultats

Parmi 741 patients, 254 étaient diabétiques .61% des patients avaient des chiffres de glycémie élevés avec une moyenne de 8,7 mmol/l. 31,7% des accidents ischémiques étaient des diabétiques (p=0,04). La majorité des diabétiques avait une invalidité minime à importante (57,4%) avec une différence significative (p=0,006). Les chiffres glycémiques élevés à la phase aigue de l'accident ischémique n'avaient pas d'impact sur le degré d'altération de l'état de conscience ni sur l'importance de l'invalidité.


Discussion

Selon notre série, le diabète s'associe à l'AVC dans 34,4% des cas. Ce taux est variable dans la littérature. La co-morbidité diabète-AVC Ishemidque se caractérise par l'association fréquente à d'autres facteurs de risque vasculaire et à un risque important d'invalidité sans avoir un véritable impact sur l'état de conscience.

Conclusion

La présence de diabète chez les patients victimes d'AVC doit alarmer le clinicien pour agir convenablement sur les facteurs de risque modifiables à fin de réduire le risque de mortalité et de handicap.

Informations complémentaires


Mots Clés

Avc
Diabète

Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg