Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Aspect clinico-radiologique des carotidynies
Geoffroy VOLLE (1), Jean Claude SADIK (2), Julien SAVATOVSKY (2), Laure GROSLIERE (1), Pascal ROUX (2), Olivier GOUT (1), Michaël OBADIA (1)
(1) Neurologie - Fondation Ophtalmologique Rothschild - 75019 - Paris - France
(2) Radiologie - Fondation Ophtalmologique Rothschild - 75019 - Paris - France
Résumé
Introduction

La carotidynie est une entité rare caractérisée par une cervicalgie latéralisée isolée, permanente. Le diagnostic est radiologique. Nous rapportons une série de 4 patients avec un suivi clinicoradiologique.

Observation
Ces 4 patients nous ont été adressés en consultation ou hospitalisation pour une suspicion de dissection artérielle cervicale devant un tableau clinique identique : une douleur cervicale latéralisée permanente, spontanée et exacerbée par les mouvements cervicaux et à la palpation sans contexte infectieux ou traumatique. L'examen neurologique était sans particularité. L'IRM cervicale en coupe axiale T1 et T2 FAT SAT sans et avec injection de gadolinium et l'angioscannner des troncs supra-aortiques retrouvaient un épaississement pariétal avec une prise de contraste de la carotide commune et/ou de la partie proximale de la carotide interne, sans sténose artérielle ni athérome significatif ni signe de dissection. Chez un patient, la prise de contraste s'étendait aux tissus mous avoisinants. Chez 2 patients, on retrouvait la présence d'adénopathies cervicales. L'échodoppler artériel des troncs supra-aortiques montrait un épaississement pariétal de l'ensemble des tuniques artérielles. L'évolution clinique et radiologique (échodoppler et IRM) était favorable avec un traitement par corticoïdes ou anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Discussion

La carotidynie, entité controversée, n'est pas incluse dans la dernière classification des céphalées de l'International Headache Society. Cependant nos observations et les données récentes de la littérature permettent d'individualiser un profil clinicoradiologique distinct des principaux diagnostics différentiels. Son existence à l'état isolé ou en tant que manifestation d'une pathologie systémique reste discutée.

Conclusion

La carotidynie est une cause de cervicalgie latéralisée. Nous proposons de réaliser 2 examens radiologiques par echodoppler des vaisseaux du cou et IRM cervicale ou angioscanner des troncs supra-aortiques.

Informations complémentaires
Cette observation n'a pas bénéficié de financement public ou privé.

Mots Clés

Carotidynie
Cervicalgie
Vascularite
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg