Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

La Granulie Subaigüe du Névraxe : entité clinique ou neuro-tuberculomatose multiple ?
Philippe CODRON (1), Julien HAROCHE (2), Fleur COHEN (2), Karima MOKHTARI (3), Christophe VERNY (1), Julien CASSEREAU (1)
(1) Département de Neurologie - CHU Angers - 49000 - Angers - France
(2) Département de Médecine Interne - Hôpital Pitié Salpêtrière - Paris - France
(3) Département de Neuropathologie - Hôpital Pitié Salpêtrière - Paris - France
Résumé
Introduction

La Neuro-tuberculose correspond à la diffusion hématogène de Mycobacterium Tuberculosis aux structures du système nerveux central aboutissant à la constitution d'une méningite lymphocytaire, ou d'un ou plusieurs tuberculomes.

Observation
Nous rapportons le cas d'un patient de 49 ans ayant pour seul antécédent une crise tonico-clonique généralisée survenue en 2007 au retour d'un voyage en Inde, qui présenta en 2008, d'installation très progressive, une altération de l'état général associée à des troubles de la mémoire et de la marche. L'examen clinique objectivait alors un syndrome tétra-pyramidal, un syndrome cérébelleux statique et cinétique et une atteinte des sphères mnésique et exécutive. Le bilan biologique était strictement normal, le scanner thoracique retrouvait un nodule pulmonaire droit. L'IRM cérébrale objectivait une atrophie corticale diffuse ainsi que de multiples rehaussements nodulaires punctiformes après injection de Gadolinium sans lésion visible en séquences T1 et T2 Flair. Les ponctions lombaires étaient normales, et la biopsie cérébrale retrouvait un infiltrat lymphocytaire péri-vasculaire sans autre anomalie. La biopsie d'un ganglion médiastinal devenu hypermétabolique à la TEP a finalement permis de mettre en évidence Mycobacterium Tuberculosis en culture. Le patient a été traité par antibiothérapie anti-tuberculeuse associée à une corticothérapie orale, permettant une amélioration clinique et la régression des lésions à l'IRM.

Discussion

La Granulie Subaigüe du Névraxe, décrite par Garcin en 1952, correspond à la colonisation intraparenchymateuse diffuse en miliaire de granulomes tuberculeux infracentrimétriques. Cette entité, souvent considérée comme une forme de tuberculomatose multiple, s'en distingue par certaines caractéristiques qui lui sont propres telles qu'une présentation clinique très frustre, la normalité de la ponction lombaire et l'aspect radiolologique des lésions.

Conclusion

La neuro-tuberculose est une affection rare de présentation clinique polymorphe, qu'il faut savoir évoquer devant des lésions cérébrales et médullaires punctiformes multiples, même en cas de normalité de la ponction lombaire.

Informations complémentaires


Mots Clés

Système nerveux central
Miliaire
Tuberculose
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg