Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Granulopathie cérébelleuse due au virus JC au cours de l'infection par le VIH : 5 cas
Carole HENRY (1), Fanny JOUAN (1), Thomas DE BROUCKER (1)
(1) Neurologie - Centre Hospitalier de St Denis - 93200 - St Denis - France
Résumé
Introduction

Le virus JC peut entraîner une atrophie cérébelleuse rapide par infection des neurones de la couche des grains du cervelet, parfois sans lésion de leuco-encéphalite multifocale progressive (LEMP) associée.

Objectifs

Nous rapportons 5 cas de granulopathie cérébelleuse due au JC virus (GC-JC) survenus au cours d'une infection par le VIH.

Méthodes

Cinq dossiers de patients examinés dans le service de neurologie de l'hôpital de St-Denis de 2004 à 2011 ont été analysés rétrospectivement. Le diagnostic de GC-JC a été retenu sur les critères suivants : atteinte clinico-radiologique exclusive de la fosse postérieure, absence d'autre cause, présence d'ADN du virus JC dans le LCR par PCR (GC-JC définie) ou pas (GC-JC clinique présumée).

Résultats

Les cinq patients étaient tous profondément immunodéprimés (entre 20 et 100 CD4/ mm³). L'IRM initiale était normale ou montrait une atrophie isolée progressive du cervelet. La recherche d'ADN du virus JC dans le LCR était positive dans 4 cas. Les IRM successives montraient une atrophie majeure du cervelet puis un hypersignal plus ou moins marqué du cervelet, du pont, des pédoncules cérébelleux moyens et souvent un aspect de croix pontique.

Discussion

La littérature montre que l'infection de la fosse postérieure par le JC virus existe, soit dans le cadre d'une LEMP classique, supra et/ou infra-tentorielle, soit plus rarement sans atteinte de la substance blanche. L'infection des neurones de la couche des grains du cervelet est en fait fréquente chez l'immunodéprimé, et responsable en cas d'infection active d'une perte neuronale.

Conclusion

Une atrophie rapide et isolée du cervelet chez un patient immunodéprimé doit faire évoquer une granulopathie cérébelleuse liée au JC virus. Le diagnostic repose sur l'IRM et la mise en évidence du virus JC dans le LCR.

Informations complémentaires


Mots Clés

Leuco-encéphalite multifocale progressive
Cervelet
Sida
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg