Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Effet de la prise en charge psychoéducative des troubles cognitifs et émotionnels dans la SEP sur la perception par les patients de leurs difficultés cognitives
Fanny PINEAU (1), Jean-Christophe CORVOL (2), Catherine LUBETZKI (2), Caroline PAPEIX (2)
(1) Ihu / Icm et Département de Neurologie - Pitié Salpêtrière - 75013 - Paris - France
(2) Département de Neurologie - Pitié Salpêtrière - 75013 - Paris - France
Résumé
Introduction

Les patients atteints de Sclérose en Plaques (SEP) présentant des troubles neuropsychologiques modérés ont une plainte cognitive subjective importante ne reflétant pas toujours leurs performances objectives.

Objectifs

Evaluer l'impact d'un programme de psychoéducation des troubles cognitifs et émotionnels dans la SEP sur la perception des difficultés cognitives, la qualité de vie, l'anxiété, la dépression et l'estime de soi.

Méthodes

26 patients atteints de SEP présentant des troubles cognitifs modérés ont bénéficié d'un programme de psychoéducation sur les troubles cognitifs et émotionnels. La perception des difficultés cognitives a été évaluée avec le Multiple Sclerosis Neuropsychological Questionnaire (MSNQ) avant le programme (visite 1), à la fin du programme (visite 2) et à 6 mois de la fin du programme (visite 3). La qualité de vie (MSIS-29), l'anxiété et la dépression (HAD) et l'estime de soi (échelle de Rosenberg) ont également été évalués.

Résultats

La comparaison des scores obtenus par les patients entre la visite 1 et la visite 2 met en évidence une différence significative pour les scores de qualité de vie (p=0,02) et d'anxiété (p=0,03). La comparaison des scores entre la visite 1 et la visite 3 met en évidence une différence significative pour le score de perception des difficultés cognitives (MSNQ visite 1 = 37,2 ± 8,8 ; MSNQ visite 2 = 29,5 ± 7,4 ; p=0,0002).

Discussion

Les résultats mettent en évidence un effet bénéfique du programme à court terme sur les aspects de qualité de vie et d'anxiété, que l'on pourrait qualifier "d'effet prise en charge". Par ailleurs, il existe un effet spécifique du programme se révélant à distance sur la perception par les patients de leurs difficultés cognitives.

Conclusion

Cette étude témoigne de l'importance d'une prise en charge adaptée des troubles cognitifs et émotionnels dans la SEP, permettant aux patients de modifier la perception de leurs difficultés cognitive.

Informations complémentaires
L'étude a bénéficié du soutien de Novartis Pharma.

Mots Clés

Psychoéducation
Troubles cognitifs
Sclérose en plaques
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg