Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Cohorte de 37 cas d'épilepsie bénigne rolandique suivis en consultation d'épileptologie au CHU de Marrakech
Jaouad EL MESBAHY (1), Nissrine LOUHAB (1), Najib KISSANI (1)
(1) Neurologie - CHU Mohammed VI - 40000 - Marrakech - Maroc
Résumé
Introduction

L'épilepsie bénigne rolandique constitue un des syndromes de l'épilepsie les plus communs dans la petite enfance

Objectifs

Décrire le profil épidémiologique, clinique, paraclinique, thérapeutique et évolutif de ce type d'épilepsie chez des enfants suivis en consultation spécialisée d'épileptologie à Marrakech

Méthodes

Il s'agit d'un travail rétrospectif, concernant 37 cas d'épilepsie bénigne rolandique de l'enfant, colligés dans la consultation spécialisée d'épileptologie, du service de neurologie du CHU Mohamed VI de Marrakech sur une période de treize ans, de 2000 à 2012

Résultats

On a colligé 37 patients, 20 garçons (54 %) et 17 filles (46. La notion d'épilepsie familiale était retrouvée chez 19 % des patients et une consanguinité chez 10,8 %. Les crises étaient partielles chez 73 % et avec GS dans 27 %. L'examen clinique était normal dans 98% des cas. L'EEG montrait des pointes ou pointes-ondes en centro-temporales. L'IRM chez 10 patients allait dans le sens de la bénignité sauf dans un seul cas. L'évolution était marquée marquée par un contrôle complet des crises dans 71,4 % des cas

Discussion

Le caractère « traditionnel » de bénignité de l'ERB est mis en doute vu son association fréquente à des anomalies cognitivo-comportementales.


Conclusion

L'épilepsie bénigne rolandique est considéré généralement comme bénigne,mais il fait souligner l'existence de formes atypiques qui débutent précocement et qui ont une évolution moins bénigne.

Informations complémentaires


Mots Clés

Épilepsie
Benigne
Rolandique
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg