Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Syndrome de Bickerstaff à rechute
Houyam TIBAR (1), Wafaa REGRAGUI (1), Safaa LYTIM (1), Elhachmia AITBENHADDOU (1), Ali BENOMAR (1), Mohammed YAHYAOUI (1)
(1) Neurologie et Neurogénétique - Hopital des Spécialités - 10100 - Rabat - Maroc
Résumé
Introduction

L'encéphalite de Bickerstaff (EB) est une affection rare dont la physiopathologie chevauche avec le syndrome de Guillain-Barré et de Miller-Fisher. Sa récidive reste rare, nous en rapportons un cas

Observation
L.C. âgé de 20 ans, sans antécédents notables, ayant présenté en 2011, une rhombencéphalite post-infectieuse de Bickerstaff qui a cédé sous immunoglobulines intraveineuses et corticothérapie qu'il a arrêtée un an après rémission. Deux ans après, soit un an après l'arrêt de la corticothérapie, le patient a présenté une triparésie spastique avec hémisyndrome cérébelleux associés à un syndrome tétrapyramidal, une paralysie oculo-motrice et des troubles du comportement. L'IRM cérébrale a montré un hypersignal au niveau du tronc cérébral et des pédoncules cérébelleux, le bilan biologique était normal. L'évolution était favorable sous corticothérapie

Discussion

L'EB est une affection post infectieuse regroupant une ophtalmoplégie bilatérale, une ataxie cérébelleuse et des troubles de conscience ou des signes pyramidaux. Toutefois, son évolution est monophasique. Seulement trois cas de récidive post infectieuse furent rapportés. Notre patient a présenté une récidive sans épisode infectieux avec de nouvelles lésions sur l'IRM cérébrale. Ce qui soulève l'hypothèse d'une pathologie auto-immune indépendante

Conclusion

Notre observation suggère le caractère auto-immun de l'EB. La récidive même en l'absence d'une infection est possible d'où l'intérêt de proposer un traitement de fond

Informations complémentaires


Mots Clés

Anti gq1b
Bickerstaff
Rechute
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg