Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Evaluation de l'intérêt de l'entrainement combiné dans la sclérose en plaques et accompagnement des patients dans leur pratique sportive
Pierre ZAENKER (1), Fabrice FAVRET (1), Marie-Eve ISNER-HOROBETI (2), Eveline LONSDORFER (3), Jérôme DE SEZE (4)
(1) Ea3072 Mitochodrie, Stress Oxydant et Protection Musculaire - Université de Strasbourg - 67000 - Strasbourg - France
(2) Service de Médecine Physique et de Réadaptation, Institut Universitaire de Réadaptation Clémenceau - Université de Strasbourg - 67000 - Strasbourg - France
(3) Service de Physiologie et Explorations Fonctionnelles Nhc, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg - Université de Strasbourg - 67000 - Strasbourg - France
(4) Service de Neurologie, CHU Strasbourg Hautepierre - Université de Strasbourg - 67000 - Strasbourg - France
Résumé
Introduction

La plus part des études utilisent l'entrainement aérobie à intensité modérée. Or, il a été démontré dans plusieurs pathologies que l'execice aérobie par intervalle, associé à un entrainement de force, a des effets majorés.

Objectifs

Les objectifs étaient de déterminer si l'entrainement (i.e. aérobie par intervalle et force) peut améliorer : 1) Les capacités de force et d'endurance 2) La qualité de vie 3) L'autonomie à l'exercice d

Méthodes

L'étude porte sur 15 patients. Une mesure de consommation maximale en oxygène et de force musculaire des quadriceps droit (QD) et gauche (QG) étaient faites avant et après entrainement. Ce dernier comprenait 1 séance aérobie sur ergocycle et 1 séance de renforcement musculaire lors des 4 premières semaines puis une séance en autonomie était ajoutée. La séance aérobie comprenait 10 minutes d'échauffement puis 5 fois 1min à 90% de la fréquence cardiaque maximale suivie de 3min de récupération au premier seuil ventilatoire

Résultats

La force musculaire est augmentée de 18% sur le QG et de 9% sur le QD à 180°/sec. A 240°/sec, la force musculaire est augmentée de 10% sur le QG et 7% sur le QD.
A la suite du programme d'entrainement le VO2peak ainsi que la puissance maximale aérobie sont améliorées respectivement de 10 et 8%.
L'auto-questionnaire SEP-59 montre que la limitation liée à la santé mentale est améliorée de 13%, énergie de 7% et le bien être émotionnel de 10%


Discussion

Les résultats suggèrent que l'entrainement aérobie a forte intensité, associé à un entrainement de force permet une amélioration des capacités de force et d'endurance chez les patients SEP ambulatoires. Ce type d'entrainement a également des effets positifs sur la qualité de vie de ces patients.

Conclusion

Un programme d'entrainement combiné 1) Améliore la force et le VO2peak 2) Le bien être émotionnel est amélioré 3) encourage la reprise de l'activité physique en autonomie pour les patients.

Informations complémentaires
Expanded Disability Status Scale Range= 0 - 5
test isocinétique à 90-180-240°/s

Mots Clés

Entrainement de la force
Exercice aérobie
Qualité de vie
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg