Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

L'Observatoire Français de la Sclérose en Plaques (OFSEP) : Établissement d'un Protocole Commun Minimum dans la Sclérose en Plaques
Francois COTTON (1), Salem HANNOUN (2), Stéphane KREMER (3), Justine GUILLAUMONT (4), Vincent DOUSSET (5), Pour le Groupe Imagerie DE L'OFSEP (6)
(1) Service de Radiologie - Centre Hospitalier Lyon Sud - 69310 - Pierre Bénite - France
(2) Creatis / Ofsep - 69677 - Bron - France
(3) Service de Radiologie - CHU de Strasbourg - 67000 - Strasbourg - France
(4) Irisa - - 35042 - Rennes - France
(5) Service de Neuroimagerie Diagnostique de Thérapeutique - CHU de Bordeaux - 33000 - Bordeaux - France
(6) Groupe Imagerie - Ofsep - 69677 - Bron - France
Résumé
Introduction

L'Observatoire Français de la Sclérose en Plaques (OFSEP) a pour but de maintenir et développer la cohorte de patients SEP en associant aux données cliniques EDMUS les données imagerie et les prélèvements biologiques.

Objectifs

L'objectif du groupe imagerie de l'OFSEP est de proposer un protocole IRM homogène, moderne et faisable, de traiter et intégrer les IRM tout en les rendant accessible pour les chercheurs et à terme les médecins.

Méthodes

Les protocoles IRM SEP varient considérablement entre les centres d'imagerie et les médecins radiologues. Il est important de standardiser ces protocoles et prendre en compte la diversité du parc IRM, les contraintes économiques des centres qu'ils soient privés ou public, les innovations technologiques, les rapports des sociétés savantes et les consensus internationaux.

Résultats

Le protocole cérébral (au moins une fois tous les 3 ans) est recommandé dans un plan bi-calleux: 3D T1, DWI axiale, 2D TSE T2/DP axiale ou 3D T2, injection de gadolinium, 3D FLAIR ou 2D FLAIR axiale, 3D T1. La DTI (>15 directions) est optionnelle. Le T2* recommandé pour la première IRM. Le protocole médullaire (au moins une fois tous les 6 ans) consiste à l'acquisition T2 et T1 sagittale après injection de gadolinium En cas de lésions se discute le T2 EG et T1 axiale post-gadolinium ainsi qu'un STIR sagittale.

Discussion

Les IRM acquises seront transférées sur la base de données centrale de l'OFSEP via SHANOIR (logiciel de gestion de données de neuro-imagerie). Ce logiciel est en cours de test sur une dizaine de centres en France labélisés OFSEP (Lyon, Rennes, Grenoble, ...). Les IRM anonymisées rentreront dans une chaine de traitement d'images (recalage, segmentation gris/blanc, segmentation de lésions, ...) pouvant être redistribuées aux chercheurs et médecins.

Conclusion

L'OFSEP a établi un protocole IRM minimum commun, fonctionnel et utilisé par 30% des radiologues. Il devrait permettre à l'échelle nationale une meilleure compréhension de la SEP et un suivi des patients sous traitement.

Informations complémentaires


Mots Clés

Sclérose en plaques
Imagerie par résonance magnétique
Protocole irm de consensus
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg