Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Analyse descriptive et comparée des aspects échographiques des nerfs dans les neuropathies inflammatoires : polyradiculonévrites inflammatoires démyelinisantes chroniques, neuropathies motrices multifocales a blocs de conduction et syndrome de Lewis et Sumner
Christophe VIAL (1), Françoise BOUHOUR (1), Laetitia QUESNEL (2)
(1) Enmg et Pathologie Neuromusculaire - Hopital Neurologique - 69000 - Lyon - France
(2) Neurologie - Hopital Desgenettes - 69003 - Lyon - France
Résumé
Introduction

L'échographie est un outil en plein essor dans la pathologie neuromusculaire. Les données de la littérature sont limitées et contradictoires en ce qui concerne l'utilisation dans les neuropathies démyélinisantes inflammatoire

Objectifs

Décrire et comparer les aspects échographiques des nerfs dans les Polyradiculonévrites Inflammatoires Démyélinisantes Chroniques (PIDC), Neuropathies Motrices Multifocales à Blocs de Conduction (NMMBC) et le Syndrome de Lewis

Méthodes

Une évaluation clinique, échographique et électrophysiologique des nerfs Médian, Ulnaire et du plexus a été réalisée. L étude a été conduite de manière prospective à l'hôpital Neurologique (CHU Lyon) de novembre 2013 à juillet 2014. Plusieurs paramètres ont été analysés en échographie : la surface de section du nerf, l épaisseur de l'épinèvre, la vascularisation doppler et le pattern d organisation fasciculaire. Des valeurs normatives ont été établies sur un groupe de 24 témoins appariés pour la comparaison.

Résultats

Notre étude a inclus 28 patients (15 PIDC, 6 NMMBC et 7 SLS). L hypertrophie nerveuse et la modification du pattern d organisation fasciculaire ont été les deux paramètres les plus déterminants pour le diagnostic d une neuropathie inflammatoire. L étude a permis de dégager deux groupes avec des patterns différents : d une part les PIDC et d autre part les NMMBC/SLS. L étude de l épinèvre et doppler ne s'est pas révélée discriminante. Une corrélation a été retrouvée avec le score d'hypertrophie et MRC.

Discussion

Nos résultats rejoignent ceux des études publiées sur les PIDC et apportent des données originales sur les NMMBC/SLS et les aspects comparatifs des neuropathies inflammatoires.

Conclusion

Notre étude aura permis de confirmer l utilisation de l échographie dans notre laboratoire d électrophysiologie, renforçant notre conviction de l utiliser au quotidien pour améliorer la prise en charge de nos patients.

Informations complémentaires


Mots Clés

Echographie neuro-musculaire
Neuropathie démyélinisante
Polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg