Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Gonarthrose paralysante
Julien ROGER (1), Antonin SABETTA (2), Frédéric RONGIERAS (1), Thierry VITRY (3), Frédéric CHAUVIN (1), Alain DROUET (2)
(1) Chirurgie Orthopedique - HIA Desgenettes - 69275 - Lyon - France
(2) Neurologie - HIA Desgenettes - 69275 - Lyon - France
(3) Radiologie - HIA Desgenettes - 69275 - Lyon - France
Résumé
Introduction

Nous rapportons le cas exceptionnel d'une mononeuropathie aiguë du nerf sciatique due à un kyste mucoïde intraneural compliquant une gonarthrose du compartiment fémoro-tibial interne.

Observation
Une femme de 60 ans, sans antécédent, consulte pour une parésie brutale des releveurs-fléchisseurs du pied et des orteils, des éverseurs de la cheville à droite, précédée la veille d'une douleur transitoire dans le mollet laissant persister une sensation de jambe dans du coton. Le réflexe achilléen est absent. Il n'y a pas eu de traumatisme ni de posture prolongée, mais la patiente, en surcharge pondérale souffre depuis plusieurs années de gonalgies mécaniques droites.
L'électroneuromyogramme montre un bloc de conduction sur le tronc sciatique. L'IRM de la cuisse révèle un kyste fusiforme (73x23x27mm) refoulant en arrière le tronc sciatique épaissi, en hypersignal, à 6 cm au-dessus de l'interligne articulaire. Il communique par un fin pertuis avec l'articulation fémoro-tibiale arthrosique. La paralysie s'étant nettement aggravée, le nerf sciatique est libéré au 30ième jour (extrémité supérieure du kyste à 5 cm au-dessus de la division). Le nerf tibial est aussi refoulé en arrière sur 3 cm et le fibulaire commun intact. La paroi est excisée sauf au contact du nerf du fait d'adhérences. L'amélioration est constatée dès J1, complète à 3 mois.


Discussion

Le kyste mucoïde intraneural est une cause rare de mononeuropathie. Elle touche le plus souvent le nerf fibulaire commun et beaucoup plus rarement le nerf tibial (moins de 15 cas publiés). Ce dernier se formerait par dissection liquidienne de l'épinèvre provenant, par un pertuis, de l'articulation notamment tibio-fibulaire supérieure. Dans le cas présenté, il pourrait provenir d'une articulation fémoro-tibiale arthrosique.

Conclusion

L'apparition d'une paralysie due à un kyste intraneural d'origine synoviale requiert une chirurgie décompressive en urgence, mais aussi de rechercher et fermer sa communication avec l'articulation pour éviter la récidive.

Informations complémentaires


Mots Clés

Kyste
Mononeuropathie
Nerf tibial
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg