Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Evaluation cognitive dans la SEP: Limites méthodologiques et apport d'une batterie étalonnée d'évaluation neuropsychologique
Mikael BINETRUY (1), Matthieu BEREAU (2), Gilles CHOPARD (2), Jean GALMICHE (3), Thibault MOREAU (4)
(1) Cdsr les Tilleroyes - 25030 - Besançon - France
(2) CHU Jean Minjoz - 25000 - Besançon - France
(3) Adna - 25000 - Besançon - France
(4) CHU Bocage Central - 21000 - Dijon - France
Résumé
Introduction

La prévalence des troubles cognitifs dans la sclérose en plaques (SEP) au stade débutant varie entre 40% et 70% selon les études. Cependant, ces études se caractérisent par une grande hétérogénéité en termes méthodologiques.

Objectifs

Etudier le profil cognitif d'une population homogène de patients SEP en utilisant la batterie fixe et étalonnée de tests neuropsychologiques Rapid jeune (BRJ).

Méthodes

Les performances aux tests de la BRJ chez 29 patients porteurs d'une SEP avec EDSS moyen à 0,77 ont été comparées aux performances de 29 sujets contrôles strictement appariés en âge et niveau scolaire. La même méthodologie a été ensuite appliquée à 14 patients avec EDSS à 0 en réalisant en plus une comparaison avec les normes de la BRJ. Des performances isolées (< 0 Pc) ou combinaisons (2 performances < 5 Pc) non repérées dans les normes ont été ensuite recherchées chez un groupe de 40 patients avec EDSS à 0.

Résultats

Les performances des 29 patients aux tests mesurant la vitesse de traitement de l'information, les fonctions exécutives et la mémoire antérograde sont significativement plus faibles que celles observées chez les 29 sujets contrôles. Aucune différence significative n'est retrouvée entre le groupe de 14 patients avec EDSS à 0 et le groupe de 14 sujets contrôles. Dans le groupe de 40 patients, 47,5% présentaient des performances isolées ou combinaisons non repérées dans les normes, notamment sur 3 variables particulières.

Discussion

Nos résultats sont concordants avec la littérature lorsque nous utilisons la méthodologie classique. Cette concordance ne s'applique plus avec un groupe de patients plus homogènes. Comparée aux normes de la BRJ, cette population n'obtient pas de performances déficitaires. Des performances non retrouvées dans les normes sont toutefois présentes chez de tels patients, faisant plus état de « red flags » plutôt que de réels troubles cognitifs.

Conclusion

La passation d'une batterie fixe d'évaluation cognitive est nécessaire pour établir un profil cognitif précis dans la SEP débutante. Une combinaison de trois tests rapides semble intéressante comme outils de repérage.

Informations complémentaires


Mots Clés

Sclérose en plaques
Cognition
Méthodologie
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg