Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Méningiome intra-osseux: cause de faux positifs dans la recherche de métastases osseuses par scintigraphie aux biphosphonates
Mokhtar RIDOUH (1), Asmaa ZEMALLACHE MEGUENI (1), Mehdi KRIM (1), Besma MAHIDA (1), Necib BERBER (1)
(1) Medecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire - CHU Dr Damerdji Tlemcen - 13000 - Tlemcen - Algerie
Résumé
Introduction

Les méningiomes représentent environ 20 % des tumeurs intracérébrales primitives et sont habituellement considérés comme des lésions bénigne. Le méningiome intra-osseux primitif est un méningiome ectopique rare.



Observation
Patiente âgée de 69ans, suivie pour un carcinome papillaire thyroïdien, opérée et traitée par l'iode radioactif. L'évolution était émaillée par l'apparition d'une masse crânienne pariétale gauche, accompagnée de céphalées intenses, sans troubles neurologiques de focalisation. A l'examen clinique; la masse était fixe et dure, non douloureuse, et mesurant 6cm de grand axe. Une scintigraphie osseuse aux biphosphonates faite dans le cadre du bilan d'extension du carcinome thyroïdien,a montré un foyer d'hyper fixation intense et étendue temporo-parietale gauche, associé à d'autres foyers rachidiens et costaux. Cet aspect était typique de localisations osseuses secondaires multiples. Des radiographies du crâne ( face /profil) montraient un épaississement avec saillie de la voute sans réaction périostée en regard. En tomodensitométrie, une densification homogène et localisée de la lame externe,du diploé et de la lame interne. Aucune lésion du parenchyme cérébral ou des méninges n'était visualisée. Le traitement neurochirurgical consistait en une résection osseuse large avec cranio-plastie immédiate. Le diagnostic histologique était celui d'un méningiome intra osseux sans caractère atypique, confirmé à l'étude immuno-histochimique.

Discussion

les méningiomes ectopiques intra crâniens induisent une réaction d'hyperostéoblastose du tissu osseux avoisinant, avec un aspect identique à celui de métastases en scintigraphie aux biphosphonates, dans un contexte de cancers ostéophiles tel que celui de la thyroïde. Ceci explique en partie la faible spécificité de notre technique d'imagerie qui ne peut en aucun cas se substituer à l'examen de certitude qui est l'histologie.

Conclusion

Le méningiome intra-osseux devrait être pris en considération dans la discussion des diagnostics différentiels des lésions de la voûte crânienne en scintigraphie osseuse aux biphosphonates. L'histologie permet de trancher.

Informations complémentaires


Mots Clés

Méningiome
Scintigraphie osseuse
Métastase
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg