Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

sclérose latérale amyotrophiante SLA du chikungunya
Herman AZANMASSO (1), Essohouna TCHODA (1), Simon TOURNIER (2), Siham ZAHI (1), Valérie ANDRESZ (2), Joslyne BOIVIN (2), Abellatif EL FATIMI (1)
(1) Service de Médecine Physique et Réadaptation Fonctionnelle - CHU Ibn Rochd - 20000 - Casablanca - Maroc
(2) Unité Fonctionnelle 2 - Centre Hospitalier Nord Caraïbe, Carbet - - 97221 - Martinique - France
Résumé
Introduction

le chikungunya est une virose épidémique. Il a été associée à la polyarthrite rhumatoïde, au Guillain Barré et aux plyneuropathies. Nous rapport ici un cas d'atteinte de corne antérieure en rapport avec le chikungunya

Observation
il s'agit d'une patiente de 70 ans sans antécédents particulier, jusque là en bonne santé et adressée en rééducation par son médecin traitant pour trouble de la marche. Évolution depuis mai 2014 par la survenue de trouble de la marche avec chute amenant la patiente à l'usage d'aide technique de type canne anglaise chez une patiente qui vient de souffrir d'une fièvre virale : le chikungunya à sérologie positive septembre 2014. Entre autre la patient a été diagnostiqué portant des séquelles d'actélectasie très probablement en rapport avec des troubles de la déglutition et une modification de la voix devenue cassée selon la patiente. Un examen à l'admission retrouve une tétraparésie avec des ROT vifs sans Babinski ni un Hoffman franc et un déficit musculaire distal et surtout amyotrophie des interosseux et des muscles des loges thénar et hypothénar avec de rares fasciculations et crampes rapporté.
EMG est en faveur d'une atteinte des motoneurones périphériques et l'Imagerie par Résonance Magnétique médullaire et le scanner cérébral sont normale.

Discussion

Appartenant au groupe des maladies rares, la SLA affecte aujourd'hui entre 4 500 et 6 000 patients en France, avec une incidence annuelle probable de 4 à 6 pour 100 000 habitants. Il s'agit d'une maladie neuro-dégénérative grave avec une évolution
progressive létale, qui atteint les motoneurones centraux et périphériques du système nerveux par un mécanisme encore mal élucidé.

Conclusion

Il est déplorer pour cas que nous rapportons la difficulté à prouver avec certitude l'impact de cette virose sur la survenue de la sclérose latérale amyotrophique.

Informations complémentaires


Mots Clés

Chikungunya
Sla
Martinique
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg