Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Qualité de vie des aidants des sujets parkinsoniens
Rabiaa DOUMA (1), Sana BEN AMOR (1), Asma NASR (1), Manel BEN HLIMA (1), Ines CHATTI (1), Anis HASSINE (2), Sofiène BENAMMOU (1)
(1) Neurologie - CHU Sahloul - 4000 - Sousse - Tunisie
(2) CHU Sahloul - Neurologie - 4054 - Sousse - Tunisie
Résumé
Introduction

Prendre soin des patients atteints d'une maladie chronique telle que la maladie de Parkinson idiopathique (MPI) peut impliquer un effort physique et psychologique importants.

Objectifs

Déterminer le degré de retentissement de la MPI sur la qualité de vie des aidants et élucider les facteurs associés à une altération de leur qualité de vie.

Méthodes

Étude transversale incluant des aidants des sujets parkinsoniens suivis au service de neurologie CHU Sahloul de Sousse. Les aidants ayant une autre pathologie handicapante ou des troubles cognitifs sévères ont été éliminés. Pour chaque patient, le score de Hoehn et Yahr et l'UPDRSIII ont été calculé. Les scores de Burden (Zarit) et le sore de SQLC (quality of life of caregivers) et l'échelle de Dépression de Hamilton ont été évalués chez les aidants.

Résultats

Parmi les 50 aidants recrutés, 71,42% était la descendance et 14,28% le conjoint. La moyenne d'âge était 30 ans. Chez les aidants, nous avons conclu à un niveau moyen de fardeau chez 67,85%, une qualité de vie sévèrement altérée chez 52,9 % et une dépression sévère chez 20,25%. Le sexe féminin, une durée d'évolution de la maladie plus de 5 ans et la gravité de la maladie étaient associés à un niveau élevé de fardeau.

Discussion

La recherche des facteurs déterminants dans la qualité de vie des aidants des patients parkinsoniens est impérative. En concordance avec la littérature, l'âge avancé du patient, le stade évolué était liés à un niveau de fardeau élevé ainsi que le sexe féminin. Ce qui est particulier dans notre étude est la prédominance de la majorité des aidants étaient la descendance.

Conclusion

Traiter un malade parkinsonien nécessite en plus d'un bon traitement pharmacologique un aidant sain. L'identification des déterminants de la qualité de vie des aidants améliore la prise en charge globale.

Informations complémentaires
aucun conflit d'interet

Mots Clés

Qualité de vie
Aidants
Maladie de parkinson
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg