Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Profil clinique et evolutif de la Sep juvenile dans une cohorte algerienne
Leila NESSAH (1), Nadjia ABABOU (2), Samira HATTEB (2), Nassima SI SAID (2), Massinissa LOUNIS (2), Ammar BENARAB (2), Smail DAOUDI (2)
(1) Neurologie - CHU Tizi Ouzou - 15000 - Tiziouzou - Algerie
(2) CHU Tizi Ouzou - 15000 - Tiziouzou - Algerie
Résumé
Introduction

La SEP est une maladie inflammatoire du sujet jeune de 20 à 40 ans mais l'existence de cas pédiatriques n'est plus controversée ,et on admet aujourd'hui que 2 à 4% des patients SEP sont atteints avant l'age de16 ans.

Objectifs

l'objectif de cette étude est de déterminer et d'individualiser les particularités cliniques et évolutives de la SEP de l'enfant et de l'adolescent dans notre service de neurologie et par rapport aux autres séries .

Méthodes

Étude rétrospective sur 10 ans incluant 27 patients ayant moins de18 ans au début de la maladie et une Sep cliniquement définie selon les critères de Mac Donald 2005 et traités d'emblée par interferonB1a( 25cas) .
Les paramètres étudiés sont : l'age au début ,le sexe ,le délai entre les 2 premières poussées ,les signes cliniques initiaux ,la présence de bandes oligoclonales dans le LCR ,l'aspect lésionnel évocateur et la prise de contraste à l'IRM , l'évolution clinique et le délai d'atteinte du score EDSS à 4.

Résultats

l'age de début était entre 16 et 17 ans dans 60% des cas avec un sexe ratio de 3/1 .Le délai entre les 2 premières poussées était de 2 ans dans 51% des cas avec un mode d'entrée monosymptomatique dans 77% des cas et moteur (33%). L'activité inflammatoire a été retrouvée d'emblée dans le LCR dans 77% des cas et à l'IRM dans 85% des cas .
l'Evolution clinique était stable dans 55% des cas avec une aggravation secondaire dans 45% des cas avec un EDSS 4 atteint chez 33% d'entre eux et en moins de 10 ans dans 89% des cas.

Discussion

dans les séries françaises l'age de début a été estimé à 13 ans avec un mode d'entrée polysymptomatique , un délai d'aggravation secondaire évalué à 28 ans et un délai d'atteinte de l'EDSS 4 à 20 ans.
Dans notre série l'age de début semble plus tardif entre 16 et 17 ans avec un mode d'entrée plutôt mono symptomatique et moteur, et avec des délais d'aggravation secondaire et d'installation d'un handicap sévère et irréversible plus rapides.

Conclusion

La Sep juvénile a ses propres caractéristiques dans notre série , et les résultats obtenus ont démontré une sévérité clinique et évolutive très marquée avec une activité inflammatoire initialement présente à l'IRM .

Informations complémentaires


Mots Clés

Sep juvenile
Évolution
Irm
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg