Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Paralysie isolée du nerf grand hypoglosse après intubation orotrachéale lors d'une anesthésie générale pour une chirurgie de l'épaule
Julie DEFRANCE (1), Julia PICARD (1), Cédric SCHEIWE (2), Laurent GUILLOTON (1), Franck MOTTIER (2), Michel BEREND (3), Alain DROUET (1)
(1) Neurologie - HIA - 69275 - Lyon - France
(2) Orthopédie - HIA - 69275 - Lyon - France
(3) Réanimation - HIA - 69275 - Lyon - France
Résumé
Introduction

Quatre cas de paralysies isolées du nerf grand hypoglosse constatés au décours d'une anesthésie générale avec intubation orotrachéale, sont rapportés. Décrite en 1992, cette complication rare est encore insuffisamment connue.

Observation
Les 4 patients ont été opérés à l'HIA Desgenettes entre 1999 et 2014 sous anesthésie générale avec intubation orotrachéale. Il s'agit d'hommes âgés de 20, 45 et 50 ans pour deux d'entre eux. Un seul a des antécédents d'épilepsie alcoolique. Il ont tous été opérés d'une pathologie de l'épaule gauche (butée osseuse, fracture de la glène de l'omoplate, rupture des tendons de la coiffe des rotateurs, luxation de l'épaule avec fracture du trochin), exceptée celle de la coiffe droite. Tous étaient positionnés en semi-assis (beach chair), 1 au moins avec la tête en hyper extension-inflexion discrète. Un bloc inter scalénique homolatéral à la chirurgie à hauteur de C5-C6 pré AG a été réalisé dans 3 cas. Une paralysie du XII a été constatée dans les suites immédiates, 3 fois à gauche et 1 fois à droite, 2 fois homo-latéralement à la chirurgie. L'ENMG réalisé 2 fois confirmait le diagnostic. Le scanner cérébral et cervical (4/4) était normal et l'IRM (1/4) montrait un gonflement de la base de l'hémi-langue. L'évolution a été régressive sans séquelles en quelques jours à 2 mois.

Discussion

Cette paralysie survient après chirurgie volontiers mais pas seulement de l'épaule, sous AG avec intubation orotrachéale ou masque laryngé. La pathogénie est discutée : compression du nerf par la sonde d'intubation, la canule de guédel ou le masque laryngé ou contre le ligament stylo hyoïdien calcifié, l'os hyoïde ou sous l'angle mandibulaire ; hyperextension de la tête pendant la chirurgie.

Conclusion

Bien que rare et d'évolution spontanément favorable, sans intérêt des corticoïdes utilisés par certains, cette complication de mécanisme mal connu, mérite d'être connu pour rassurer et éviter les examens inutiles.

Informations complémentaires
aucun

Mots Clés

Hypoglosse
Paralysie
Intibation
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg