Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Hémorragie méningée: dissection ou anévrysme "blister like"?
Coline DUWICQUET (1), Marie Agnes LAUVIN (2), Jean Philippe COTTIER (2), Chrysanthi PAPAGIANNAKI (3), Severine DEBIAIS (1), Bertrand DE TOFFOL (1), Mariam ANNAN (1)
(1) Neurologie - Bretonneau - 37000 - Tours - France
(2) Neuroradiologie - Bretonneau - 37000 - Tours - France
(3) Neuroradiologie Interventionnelle - Bretonneau - 37000 - Tours - France
Résumé
Introduction

Nous rapportons le cas d'une hémorragie sous arachnoïdienne (HSA) amenant à la découverte retardée d'un anévrysme disséquant de type " blister-like " de la carotide interne (CI) droite.

Observation
Un homme de 55 ans, aux antécédents d'HTA se présente aux urgences pour des céphalées brutales, suivies d'un malaise avec perte de connaissance. Le TDM réalisé retrouve une HSA au niveau des citernes de la base et des vallées sylviennes avec inondation tétraventriculaire (grade WFNS 1, Fisher 3) compliquée d'une hydrocéphalie débutante. L'artériographie initiale ne montre pas d'anévrysme ni de malformation artério-veineuse, mais retrouve une discrète ectasie de la CI droite en aval de l'artère ophtalmique. Il est alors adressé dans notre service de neurologie pour HSA sur dissection carotidienne. Malgré la nette régression radiologique du saignement sous arachnoïdien, de l'hydrocéphalie et l'amélioration clinique des céphalées, le patient présente cinq jours plus tard, une paralysie du 6ème nerf crânien, sans signes d'hypertension intracrânienne. Une angioIRM cérébrale révèle alors un anévrysme «blister-like» de la terminaison carotidienne, entrant en contact avec le sommet de la loge caverneuse. Un traitement endovasculaire est réalisé, avec mise en place de deux stents de type Flow Diverter sous couvert d'une double anti agrégation plaquettaire, puis d'un troisième stent quatre jours plus tard devant la persistance d'un anévrysme à l'artériographie.

Discussion

Les anévrysmes "blister-like" sont rares (1% des anévrysmes intracrâniens,0.9-6.5% de ceux de la CI) et mal connus.Ils naissent généralement des zones de non bifurcation de la portion supra clinoïdienne de la CI.Ils proviendraient d'une dissection intracrânienne.Leur rupture est spontanée et associée à une forte morbi-mortalité.Ils passent fréquemment inaperçu sur les premières imageries.La fragilité de leur paroi rend le traitement très risqué.

Conclusion

Devant une HSA inexpliquée, la répétition des imageries à la recherche d'un anévrysme «blister-like» est nécessaire. Une irrégularité de calibre de la CI supra clinoïdienne avec un aspect de dissection doit le faire évoquer.

Informations complémentaires


Mots Clés

Dissection artérielle
Anévrysme artériel intracrânien
Hémorragie méningée
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg