Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

« Oldest old » : profil cognitif en population très âgée consultant tardivement pour plainte mnésique débutante.
Catherine SAGOT (1), Bénédicte DIEUDONNÉ (1), Sandrine GREFFARD (1), Zina BARROU (1), Lucie MORA (1), Jacques BODDAERT (1), Marc VERNY (1)
(1) Médecine Gériatrique, Dhu Fast - Hôpital Pitié Salpêtrière / Charles Foix - 75013 - Paris - France
Résumé
Introduction

Dans l'analyse des maladies neuro-dégénératives, un engouement récent est apparu pour les patients très âgés, les « oldest old », chez qui les symptômes peuvent se développer de façon tardive.

Objectifs

Rechercher des spécificités propres à cette population lors de l'apparition tardive d'une plainte cognitive, et tout particulièrement chez les patients avec un diagnostic de maladie d'Alzheimer (MA).

Méthodes

Analyse rétrospective de patients gériatriques (plus de 75 ans) adressés pour un premier bilan neuropsychologique de 2010 à 2012 dans un CMRR, sur une plainte mnésique inaugurale. Réalisation d'un bilan neuropsychologique exhaustif, couplé à une imagerie cérébrale. Deux groupes définis par l'âge : plus ou moins de 85 ans. Comparaison des données démographiques (âge, sexe, niveau socio culturel en années-NSC) et des éléments du bilan neuropsychologique, en ciblant l'analyse sur les patients avec un diagnostic de MA.

Résultats

520 patients : âge moyen 82,1 ans (± 6,4), 62 % de femmes, NSC à 10,7 (± 4,9), MMS moyen à 23,2 (± 4,4). 23 % des ces patients ont une MA avec 91 % déficitaires sur les fonctions exécutives. 324 patients ont moins de 85 ans (78,1 ± 4,4), 24% avec une MA, contre 196 de plus de 85 ans (88,5 ± 3,2), 33% avec une MA, NSC comparables. Différence significative pour les fonctions exécutives entre ces deux groupes (p<0,005), non retrouvée en ne prenant que les patients avec une MA, hormis pour les fluences catégorielles.

Discussion

En population gériatrique, il existe une atteinte précoce des fonctions exécutives, semblant corrélée à l'âge. Mais, cette altération ne peut être exclusivement liée au vieillissement normal. L'importance du syndrome dysexécutif dans le groupe de patients avec une MA, y compris dans le groupe de sujets plus « jeunes » bien que gériatriques et comparable aux plus âgés, révèle qu'il existe d'autres paramètres que l'âge à considérer.

Conclusion

L'analyse neuropsychologique de patients très âgés avec troubles cognitifs débutants interpelle, posant la question d'un profil cognitif spécifique de MA dans cette population, et de l'impact synergique des comorbidités.

Informations complémentaires


Mots Clés

Démence
Maladie d'alzheimer
Fonctions exécutives
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg