Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Syndrome de Guillain Barré de l'enfant: aspects cliniques, électrophysiologiques et évolutifs
Nedia BEN ACHOUR (1), Salwa MRABET (1), Ichraf KRAOUA (1), Hanène BENRHOUMA (1), Hédia KLAA (1), Aida ROUISSI (1), Ilhem BEN YOUSSEF-TURKI (1)
(1) Ur 06/11 et Service de Neurologie de l'Enfant et de l'Adolescent - Institut National Mongi Ben Hmida de Neurologie - 1005 - Tunis - Tunisie
Résumé
Introduction

Le syndrome de Guillain Barré (SGB) est une polyradiculoneuropathie (PRN) aiguë, ascendante à mécanisme auto-immun. Les particularités des formes pédiatriques du SGB sont méconnues et rarement rapportées.

Objectifs

Etudier les aspects cliniques, électrophysiologiques et évolutifs du SGB dans une série pédiatrique hospitalière en discutant les particularités de l'enfant.

Méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective sur une période de 10 ans (2004-2014), incluant tous les patients qui ont été hospitalisés, au Service de Neurologie de l'Enfant et de l'Adolescent pour SGB confirmé. Les patients ayant eu une PRN aiguë secondaire ont été exclus de notre étude. Les données cliniques, électrophysiologiques et évolutives ont été analysées.

Résultats

46 enfants (âge moyen : 5,6 ans) ont été colligés. Les douleurs (arthralgies, myalgies, paresthésies) étaient inaugurales dans 16 cas. Des signes pyramidaux ont été retrouvés chez 8 patients. La forme démyélinisante (AIDP) était prédominante (28 cas) suivie de l'AMAN (16 cas) et de l'AMSAN (3 cas). Un syndrome de Miller Fisher a été retenu chez 2 patients. Les immunoglobulines IV ont été prescrites dans 44 cas. La récupération était complète dans 80 % des cas.

Discussion

Notre étude illustre les particularités du SGB de l'enfant. En effet le tableau peut être atypique et déroutant. Les douleurs inaugurales sont souvent méconnues (16 cas dans notre série). La présence de signes centraux a été rarement rapportée dans la littérature. L'IRM médullaire y trouve tout son intérêt. Les formes démyélinisantes sont prédominantes et la récupération est souvent complète.

Conclusion

La reconnaissance des particularités des formes pédiatriques du SGB permet d'établir un diagnostic précoce de cette urgence médicale et d'optimiser la prise en charge.

Informations complémentaires


Mots Clés

Syndrome de guillain-barré
Électroneuromyogramme
Enfant
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg