Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Syndrome du carrefour condylo-déchiré postérieur par dissection de l'artère carotide interne
Raphaël CAUCHOIS (1), Aude-Marie GRAPPERON (1), Caroline REY (2), Aude LAGIER (3), Annie VERSCHUEREN (1), Emmanuelle SALORT-CAMPANA (1), Shahram ATTARIAN (1)
(1) Maladies Neuromusculaires - CHU Timone - Marseille - France
(2) Unité Neurovasculaire - CHU Timone - - 13385 - Marseille - France
(3) Orl - CHU Timone - - 13385 - Marseille - France
Résumé
Introduction

Les dissections carotidiennes ont souvent des conséquences ischémiques en aval, mais peuvent également être responsables de complications locales, de nature compressive.

Observation
Nous présentons le cas d'un patient de 57 ans, sans antécédent connu, qui a présenté une hémicrânie droite, suivie d'une dysphagie et d'une dysphonie s'installant rapidement en une douzaine d'heures. A l'examen, le patient présentait une atteinte des nerfs crâniens XII, X et IX droits, sans atteinte sensitivo-motrice des voies longues. Par ailleurs, le patient présentait un syndrome dysmorphique jamais exploré (hypoplasie claviculaire, persistance de la fontanelle antérieure, dents surnuméraires, scoliose sévère), correspondant à une dysplasie cléido-crânienne. La première IRM cérébrale réalisée à son admission aux urgences était normale. L'IRM cérébrale centrée sur la base du crâne réalisée quelques jours après montra une lésion en regard du foramen jugulaire interne et du canal de l'hypoglosse droits, lésion dont la nature a finalement été déterminée après un angioscanner des troncs supra-aortiques, montrant un aspect de dissection de l'artère carotide interne droite, dont l'hématome de paroi comprimait les nerfs crâniens IX, X, et XII droits et responsable de ce syndrome du carrefour condylo-déchiré postérieur (SCDP) droit aigu.

Discussion

Le SCDP ou syndrome de Collet-Sicard relève de causes variées, notamment la dissection de la carotide interne, dont la présentation peut être trompeuse. La dysplasie cléido-crânienne est chez notre patient responsable d'une tortuosité importante de l'artère carotide interne, mais aucune donnée n'atteste que cette rare dysmorphie congénitale soit associée à un sur-risque de dissection vasculaire.

Conclusion

La dissection de l'artère carotide interne est une cause de SCDP, responsable d'un tableau clinique sévère (aphagie, dysarthrie notamment), ayant pu chez ce patient être favorisée par une dysplasie cléido-crânienne non connue

Informations complémentaires


Mots Clés

Syndrome du carrefour condylo-déchiré postérieur
Dissection carotidienne
Dysplasie cléido-crânienne
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg