Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Evolution de la perfusion cérébrale par marquage de spin dans la maladie à corps de Lewy et la maladie d'Alzheimer
Daniel ROQUET (1), Xavier DE PETIGNY (2), Barbara JUNG (1), Catherine DEMUYNCK (2), Catherine MARTIN-HUNYADI (2), Jean-Paul ARMSPACH (1), Frédéric BLANC (3)
(1) Cnrs, Icube, Fmts - Université de Strasbourg - 67000 - Strasbourg - France
(2) Département de Gériatrie - Hôpitaux Universitaires de Strasbourg - Strasbourg - France
(3) Département de Neurologie - Hôpitaux Universitaires de Strasbourg - Strasbourg - France
Résumé
Introduction

Les perturbations fonctionnelles dues à la perte neuronale ont très peu été décrites au stade précoce de la maladie à corps de Lewy (MCL), malgré leur intérêt clinique et scientifique.

Objectifs

Nous évaluons si la perfusion cérébrale est différemment altérée dans la MCL et la maladie d'Alzheimer (MA), et nous examinons son évolution au cours du déclin cognitif observable entre le déficit cognitif léger et la démence

Méthodes

72 patients (31 prodromaux MCL, 11 MCL, 9 prodromaux MA, 21 MA) et 16 sujets contrôles ont eu une imagerie IRM de perfusion par marquage pulsé de spin. Les cartes de perfusion ont été corrigées pour les effets de volume partiel, puis spatialement normalisées dans l'espace standard MNI. Les analyses statistiques à l'échelle du voxel incluent une ANOVA corrigée pour tests multiples (False-discovery rate (FDR) p<0.05, sauf mention contraire), avec l'âge, le sexe et la perfusion moyenne comme régresseurs de non-intérêt.

Résultats

La perfusion locale différencie la MCL de la MA par des hypoperfusions (insula antérieure et gyrus post-central droit (FDR)) qui sont déjà observables au stade prodromal (p<0,001 non corrigé). D'autres hypoperfusions sont également présentes au stade prodromal de la MCL (cortex frontal et orbitofrontal (FDR)) par rapport aux sujets contrôles. Avec l'avancé de la pathologie, ces altérations s'étendent aux lobes pariétaux et temporaux inférieurs ainsi qu'aux noyaux caudé et au putamen (p<0,001 non corrigé).

Discussion

La perfusion cérébrale différencie les patients selon l'avancée (prodromaux et non-prodromaux) et le type de pathologie (MCL et MA). L'expansion des atteintes avec l'avancée de la maladie, reflétant le déclin cognitif, diffère entre les deux maladies dans les ganglions de la base et dans le cortex temporal, alors que le cortex pariétal semble atteint dans les deux pathologies au stade de démence.

Conclusion

La présence d'atteintes focales spécifiques au stade précoce de la MCL conforte le rôle de la perfusion cérébrale comme potentiel outil diagnostic et d'investigations des maladies neurodégénératives.

Informations complémentaires


Mots Clés

Perfusion cérébrale
Corps de lewy
Démence
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg