Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Taux de conversion en sclérose en plaques (SEP) à 2 ans et prise en charge d'une cohorte française de 231 patients ayant présenté un syndrome cliniquement isolé (SCI)
Eric THOUVENOT (1), Dominique AUDRY-CHABOUD (2), Giovanni CASTELNOVO (1), Rabah BENRABAH (3), Nicolas LEMAIRE (4), Brigitte SALIN (5), Marc COUSTANS (6)
(1) Neurologie - CHU de Nîmes - 30029 - Nimes - France
(2) Cabinet Médical - 21000 - Dijon - France
(3) Chno des Quinze Vingts - 75012 - Paris - France
(4) Axonal - 92024 - Nanterre - France
(5) Teva Santé - 92931 - Paris la Défense - France
(6) Neurologie - CH de Cornouaille - 29107 - Quimper - France
Résumé
Introduction

Les nouveaux criteres (Polman 2010) permettent un diagnostic de SEP des le SCI. La prescription des traitements de fond reste soumise à la dissemination temporelle definie par le suivi clinico-radiologique.

Objectifs

Decrire la prise en charge clinique, paraclinique et therapeutique des SCI en pratique liberale ou hospitaliere et estimer le taux de conversion en SEP a 2 ans chez ces patients.

Méthodes

252 patients furent inclus prospectivement par 59 neurologues sur une periode de 9 mois apres un SCI avec une IRM disponible. Le recueil prospectif des donnees observationnelles pendant 24 mois apres l inclusion avec au moins une visite par an a permis d analyser la conversion en SEP selon les criteres diagnostiques de 2005 et de 2010, la survenue de poussees, l evolution du score EDSS, les resultats des examens radiologiques et biologiques, l instauration de traitements.

Résultats

Des donnees completes a 2 ans furent obtenues pour 231 patients (age moyen : 37 ans, sex-ratio F/H : 2,8). 26.0% des patients presenterent une SEP definie sur la premiere IRM (2010). Les taux de conversion selon les criteres de 2010, 2005 ou SEP cliniquement definie furent respectivement de 48.6%, 48.8% et 38.4% à 24 mois. 16 (14% des 114 convertis) patients furent traites par un immunomodulateur avant la conversion selon les criteres de 2005.

Discussion

Les criteres diagnostiques de SEP de 2010 sont plus simples et plus sensibles que ceux de 2005 qui regissent la prescription des immunomodulateurs. Ces nouveaux criteres diagnostiques semblent accelerer la prescription des traitements de fond de la SEP pour un petit nombre de patients, qui voient leur taux de conversion clinique diminuer.

Conclusion

L acceleration du diagnostic de SEP semble associee a une prescription precoce des traitements de fond apres un SCI et a une reduction du risque de conversion en SEP cliniquement définie.

Informations complémentaires


Mots Clés

Syndrôme cliniquement isolé
Conversion sep
Critères diagnostiques
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg