Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Facteurs associés à l'épilepsie vasculaire en milieu hospitalier à Cotonou au Bénin
Dieu Donné GNONLONFOUN (1), Constant Kodjo ADJIEN (1), Thierry ADOUKONOU (2), Mendinatou AGBETOU (1), Gérard GOUDJINOU (1), Dismand HOUINATO (1), Gilbert Dossou AVODE (1)
(1) Neurologie - Cnhu / Hkm - 229 - Cotonou - Bénin
(2) Neurologie - Chud - 229 - Parakou - Bénin
Résumé
Introduction

L'épilepsie est une pathologie fréquente en neurologie et ses étiologies sont variées. La fréquence de l'épilepsie vasculaire (EV) est toutefois assez faible. Très peu d'études s'y sont intéressées en Afrique sub-saharienne

Objectifs

Etudier les caractéristiques cliniques et électriques de l'épilepsie vasculaire en milieu hospitalier à Cotonou.

Méthodes

Etude rétrospective à visée descriptive et analytique, déroulée du 01 janvier 2012 au 31 décembre 2013 dans la Clinique Universitaire de Neurologie du CNHU-HKM de Cotonou. Le diagnostic de l'EV a été posé sur la base de la répétition de crises d'épilepsie au moins 21 jours après la constitution de l'AVC, en relation avec celui-ci avec ou sans grapho-élements à l'EEG. Elle a porté sur 35 patients colligés par échantillonnage exhaustif. Le logiciel STATA/IC a servi de base à l'analyse des données.

Résultats

Pendant la période d'étude, 1750 patients avaient été pris en charge dont 35 cas d'EV, soit une fréquence hospitalière de 2%. La sex-ratio était de 1,91. L'âge moyen était de 53,5ans±18,8. Les crises étaient partielles simples dans 74,3% des cas et l'ischémie cérébrale était notée chez 44,4%. Les anomalies à l'EEG étaient : ralentissements focaux 69% ; PLED : 31,5%. La consultation chez un Neurologue lors de la survenue de l'AVC était un facteur protecteur contre la survenue de l'épilepsie vasculaire (p=0,001)

Discussion

La fréquence de l'EV est assez faible dans notre étude comme dans la plupart des autres études. Les aspects cliniques de ses crises au cours des AVC sont différemment appréciés. Pour certains auteurs, tous les types de crises peuvent être rencontrés, des crises partielles aux crises généralisées. Les grapho-éléments retrouvés à l'EEG ne sont pas spécifiques de l'EV et peuvent être également observés dans les troubles métaboliques.

Conclusion

Il est désormais impérieux d'évoquer le diagnostic d'épilepsie vasculaire devant tout patient ayant un AVC et qui présente des épisodes critiques d'allure convulsive. Une prise en charge globale précoce adéquate en dépend.

Informations complémentaires


Mots Clés

Épilepsie
Vasculaire
Cotonou
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg