Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Syndrome de jambes sans repos amenant au diagnostic de maladie coeliaque : cas clinique
Dhouha CHAARI (1), Hugues BLONDON (2), Fernando PICO (1)
(1) Eurologie et Unv - Centre Hospitaliser de Versailles et Université Saint Quentin en Yvelines - - 78157 - Chesnay - France
(2) Service D’
Hépato Gastro Entérologie - Centre Hospitalier de Versailles - - 78157 - Chesnay - France
Résumé
Introduction

Le bilan étiologique du syndrome des jambes sans repos (SJSR) comprend le dosage de ferritinémie. La maladie coeliaque,responsable de malabsorption des nutriments, peut être associée à un SJSR par le biais de carence martiale

Observation
Mme DB. âgée de 52 ans, vient consulter pour une symptomatologie typique de SJSR. L'examen clinique retrouve un tableau clinique de polyneuropathie axonale ascendante progressive sensitive des petites fibres avec hypoesthésie remontant en haut des cuisses, aux bras et en tablier. Dans ses antécédents: dyspepsie depuis 2008, reflux gastro oesophagien chronique opéré en 2013 et depuis début 2014 amaigrissement, ballonnement abdominal, et diarrhées inhabituelles. Sur le plan étiologique l'électromyogramme était normal, les sérologies de Lyme hépatite B et C et les IgA anti-transglutaminases. Les anticorps anti-gliadines réalisés 3 mois après le régime sans gluten étaient négatifs. La patiente avait une carence martiale sans anémie (ferritinémie à 13 ng/ml). La fibroscopie digestive était normale. Les biopsies duodénales ont mis en évidence une atrophie villositaire avec un infiltrat inflammatoire et une augmentation des lymphocytes intra-épithéliaux évocateurs de maladie coeliaque. Le pramipexole à la dose de 0.366 mg le soir n'a eu aucun effet; par contre après 5 mois de régime sans gluten, les symptômes digestifs ont disparu, le poids s'est stabilisé, le SJSR a disparu.

Discussion

Le SJSR, idiopathique le plus souvent ou secondaire, peut être associé à des maladies auto-immunes. Deux études cas-témoins ont récemment montré que l'association SJSR-maladie coeliaque n'est pas fortuite avec une prévalence de 20 à 35 % de SJSR dans le groupe maladie coeliaque versus 4% à 10 % dans le groupe témoins. Dans le cas que nous rapportons le régime sans gluten a fait disparaître les symptômes du SJSR.

Conclusion

L'association de SJSR et de maladie coeliaque a été confirmée récemment par 2 études. Dans le cadre d'un bilan étiologique de SJSR, la découverte de carence en ferritine doit faire penser à rechercher une maladie coeliaque.

Informations complémentaires


Mots Clés

Maladie coeliaque
Syndrome de jambes sans repos
Carence martiale
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg