Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Les Marqueurs de Neurodégénérescence de la Maladie d'Alzheimer dans la cohorte Alzheimer's Disease Neuroimaging Initiative (ADNI)
Andriuta DANIELA (1), Véronique MOULLART (2), Schraen SUSANNA (3), Marc-Etienne MEYER (2), Olivier GODEFROY (1)
(1) Neurologie - CHU Amiens - 80000 - Amiens - France
(2) Médecine Nucléaire - CHU Amiens - 80000 - Amiens - France
(3) Centre de Biologie et Pathologie - Chru Lille - 59037 - Lille - France
Résumé
Introduction

La Maladie d'Alzheimer (MA) est caractérisée par un dépôt des plaques amyloïdes (reflété par la protéine cérébrospinale Aß1-42) suivi d'une dégénérescence neurofibrillaire (DNF).

Objectifs

Déterminer la relation entre les marqueurs de DNF (l'hypométabolisme cérébral en TEP FDG versus les protéines cérébrospinales t-tau ou p-tau) et quel en était l'indice le plus fréquemment atteint.

Méthodes

Dans cette étude multicentrique (Canada et Etats-Unis), prospective furent sélectionnées : 82 participants sains, 215 patients ayant des troubles neurocognitifs légers et 75 patients ayant une MA clinique. Ils eurent une ponction lombaire avec un dosage des marqueurs cérébrospinaux (Aß1-42, t-tau et p-tau) et une TEP FDG cérébrale. La relation entre le métabolisme et TEP FDG (de 5 régions d'intérêt typiquement atteintes dans la MA) et les protéines t-tau et p-tau fut étudiée en fonction du statut de la protéine Aß1-42.

Résultats

La corrélation entre les protéines t-tau/p-tau et l'hypométabolisme cérébrale des 5 ROI en TEP FDG était significative seulement chez les patients ayant une protéine Aß1-42 anormale (t-tau: R2=0.044, p=0.001; p-tau: R2=0.02, p=0.03). Chez ces patients ayant une Aß1-42 anormale, la protéine p-tau était l'indice de DNF le plus fréquemment atteint (métabolisme en TEP FDG : McNemar test; p=0.0001; protéine t-tau: McNemar test, p=0.0001).

Discussion

La corrélation entre les indices de DNF était significative seulement en cas de dépôts amyloïde, donc la DNF était présente dans les ROI caractéristiques de la MA uniquement si le dépôts de plaque amyloïdes eut lieu, ce qui est conforme au model physiopathologique actuel : la DNF suit la pathologie amyloïde. La protéine p-tau était l'indice de DNF le plus fréquemment atteint en désaccord avec les études avec une vérification neuropathologique.

Conclusion

Les indices de DNF (protéines t-tau/p-tau et hypométabolisme cérébral en TEP FDG) étaient corrélés seulement chez les patients ayant une Aß1-42 anormale. La protéine p-tau était l'indice de DNF le plus fréquemment atteint.

Informations complémentaires


Mots Clés

Maladie d'alzheimer
Dégénérescence neurofibrillaire
Biomarqueurs
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg