Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Syndrome parkinsonien révélant une neuro-Syphilis chez un adulte
Yasmine HADRI (1), Malika LOUANCHI (1), Nadia TOUBAL (1)
(1) Neurologie - Ibn Sina - 23000 - Annaba - Algerie
Résumé
Introduction

La syphilis est une infection vénérienne à Tréponèma pallidum. C'est une maladie sexuellement transmissible. La neurosyphilis est la complication neurologique la plus grave de la syphilis active.

Observation
Un homme âgé de 50 ans, divorcé, chômeur (ancien cuisinier dans une caserne), sans antécédents, admis à notre niveau pour troubles de la marche et de l'élocution d'installation progressive depuis trois ans.
Tabagisme depuis 15 ans avec notion de comportements à risque.
L'examen neurologique retrouve un syndrome parkinsonien fait d'une hypertonie plastique aux deux membres supérieurs et une akinésie ; une dysarthrie et un syndrome pyramidal des quatre membres prédominant à l'hémicorps gauche.
Par ailleurs, le patient présente une anxiété avec un syndrome des jambes sans repos.
L'angio-IRM cérébrale était en faveur d'angéite inflammatoire avec des lacunes ischémiques séquellaires lenticulaires droite et gauche, du noyau caudé droit et une autre cérébelleuse périphérique. Des lésions focales de la substance blanche péri et supra-ventriculaires d'allure ischémique. Aspect grêle des branches distales des artères cérébrales.
Le bilan inflammatoire était calme.
Les sérologies VIH, HVB, HVC et Wright dans le sang étaient négatives.
Les sérologies TPHA et VDRL dans le sang et le LCR étaient positives.


Discussion

Les manifestations neurologiques de la syphilis sont extrêmement polymorphes et peu spécifiques. Cette dernière doit être évoquée devant toute angéite inflammatoire ou affection démyélinisante.
Toutefois l'interrogatoire rigoureux et l'examen clinique complet permettent souvent d'orienter le clinicien. La certitude est obtenue par les sérologies syphilitiques (TPHA, VDRL) dans le sang et le LCR.

Conclusion

Des manifestations atypiques oligosymptomatiques sont de plus en plus fréquemment observées au cours de la neurosyphilis. Le diagnostic de certitude repose sur l'analyse du LCR avec réalisation d'une sérologie syphilitique.

Informations complémentaires


Mots Clés

Syphilis
Syndrôme parkinsonien
Angéite
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg