Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

Comparaison des coûts des parcours de diagnostic initial de la Maladie d'Alzheimer, en ambulatoire et à l'hôpital.
Bénédicte DEFONTAINES (1), Séverine DENOLLE (1), Hélène LAUBY (2), Louis FRELY (2), Nicolas BONNET (2)
(1) Reseau Memoire Alois - 75015 - Paris - France
(2) Kéa & Partners - 92220 - Malakoff - France
Résumé
Introduction

Traditionnellement en France les consultations mémoires sont hospitalières (CMP ou CMRR). Aujourd'hui, de nouveaux types de parcours émergent en complémentarité des structures existantes : les consultations en ambulatoire.

Objectifs

Estimer et comparer les coûts des parcours initiaux de diagnostic en ambulatoire et à l'hôpital selon le stade d'avancement de la maladie, ainsi que leur prise en charge par les différents financeurs.

Méthodes

A l'échelle d'un patient, les parcours initiaux de diagnostic possibles et leurs probabilités ont été construits par stade d'avancement de la maladie, selon que le patient est diagnostiqué en ambulatoire ou à l'hôpital, en confrontant les différentes pratiques d'une douzaine d'experts du milieu hospitalier et libéral rencontrés dans le cadre de l'étude. A l'échelle nationale, les coûts ont été projetés sur l'ensemble de la population de nouveaux malades diagnostiqués en 2020 en France selon le stade de la maladie.

Résultats

Un parcours initial de diagnostic en ambulatoire coûte moins cher qu'à l'hôpital : une économie de l'ordre de 850 ¤ en moyenne par patient, croissante du stade léger au stade sévère. Au global, la généralisation du diagnostic en ambulatoire pour tous les nouveaux malades générerait des économies annuelles de l'ordre de 200 millions d'euros dont :
• 135 millions d'euros d'économies pour la Sécurité sociale
• 70 millions d'euros d'économies pour les mutuelles, assurances et complémentaires santé

Discussion

Le diagnostic en ambulatoire représente donc un levier d'économies immédiatement accessibles et représente une véritable opportunité économique pour la politique de santé. Même si le tout ambulatoire n'est pas à souhaiter, car l'ambulatoire et l'hôpital doivent rester complémentaires, ces résultats constituent une base de réflexion pour organiser une nouvelle ventilation des patients.

Conclusion

Le parcours de diagnostic en ambulatoire permet notamment de faire un diagnostic rapide au moment opportun, via un parcours de proximité moins traumatisant, notamment au stade léger.

Informations complémentaires
Etude réalisée à la demande du réseau ALOIS par le Cabinet KEA & PARTNERS

Mots Clés

Consultation mémoire
Comparaison des coûts
Ambulatoire vs hôpital
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg