Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

La myasthénie auto immune de l'adulte lors d'une consultation décentralisée de neurologie au centre hospitalier national de Pikine dans la banlieue de DAKAR-SENEGAL
Maouly FALL (1), Aicha Awbeck FALL (1), Abdoulaye LÉYE (1), Moustapha NDIAYE (1), Thérèse Moreira DIOP (1)
(1) Médecine Interne - Chn de Pikine - Bp 20630 - Dakar - Sénégal
Résumé
Introduction

La myasthénie est une maladie neuromusculaire rare caractérisée par un dysfonctionnement post synaptique. Fréquente chez la femme jeune elle est grave dans son atteinte respiratoire avec un risque létal élevé

Objectifs

Le but de notre étude est de décrire les aspects épidémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et évolutifs de la myasthénie auto-immune.

Méthodes

Il s'agit d'une étude transversale descriptive réalisée au Centre Hospitalier National de Pikine sur une période de 03 ans de Janvier 2011 à Mai 2014. Etaient inclus tous les patients âgés de plus de 15 ans et présentant une myasthénie auto immune suivis en consultation neurologique.

Résultats

5 patients, dont 4 femmes, de 25 à 38 ans, avec atteinte oculaire et fatigabilité prédominantes associées à un déficit incomplet, des troubles de la déglutition et de la phonation. Il n'y avait ni troubles respiratoires, ni crise myasthénique. Un décrément supérieur à 10 % dans 100 %, les Ac anti Rach positifs dans 80 %. Des anomalies thymiques étaient retrouvées chez 2 patients à la TDM. Sous anticholinestérasiques et corticoïdes l'évolution était bonne dans 60 %. Soixante pour cent des patients ont été thymectomisés.

Discussion

La myasthénie auto immune reste une maladie rare. La prévalence de la myasthénie est estimée en général à 77,7 par million d'habitants et son incidence globalement à 5,3. La diversité et le polymorphisme clinique de cette maladie de même que sa gravité par son atteinte bulbaire et respiratoire nécessitent une prise en charge diagnostique et thérapeutique rapide et adapté. Les anticholinesterasiques sont la base du traitement symptomatique.

Conclusion

La myasthénie, marquée par un polymorphisme clinique, paraclinique avec des difficultés thérapeutiques, reste une pathologie rare et méconnue.

Informations complémentaires


Mots Clés

Myasthénie
Auto-immune
Adulte
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg