Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Marseille 2015

hypertension intracrânienne idiopathique: a propos d'une série de 26 cas.
Malika LOUANCHI (1), Asma NOUADRIA (1), Amina NEZZAL (1), Maghnia GHOUL (1), Amel AZZOUZ (1), Nadia TOUBAL (1), Mahmoud AIT-KACI-AHMED (2)
(1) Neurologie - CHU Ibn Sina - 23000 - Annaba - Algerie
(2) Neurologie - Ehs Ait Idir - 16000 - Alger - Algerie
Résumé
Introduction

Le diagnostic de l' hypertension intracrânienne repose sur les critères de DANDY.
C'est une urgence thérapeutique car le pronostic visuel est compromis .
Le traitement comporte le DIAMOX et des ponctions évacuatrices.

Objectifs

Etablir un diagnostic d'HIC précoce .
Décrire les différents aspects cliniques et para cliniques .
Rechercher les pathologies associées au cours de l'HIC secondaire .
Etudier les différentes modalités thérapeutiques

Méthodes

Il s'agit d'une étude rétrospective portant sur l'HIC idiopathique durant une période de deux ans concernant 26 patients colligés après consultation des dossiers au niveau du service de neurologie du CHU d'ANNABA ; qui nous a permis de remplir des fiches techniques .les données ont été recueillis et analysées selon une méthode statistique qui nous a permis une meilleure approche épidémiologique ,sémiologique et thérapeutique.la répartition des patients a été faite sur plusieurs caractéristiques(L'age,le sexe et bilan..

Résultats

On note une prédominance féminine et les motifs de consultation sont les céphalées et vomissements .l'atteinte de l'acuité visuelle est rencontrée dans 42,30% et le champ visuel est altéré dans 27,77%.Tous nos patients avaient un oedeme papillaire .l'angio-IRM étaient normales chez tous les patients .la prise de contraceptifs oraux est retrouvée chez 18,18%.22,22% avaient une anémie ;16,66%avaient une vascularite associée ;un cas de dysthyroidie et un cas de brucellose .l'acétazolamide est donné à tous les patients.

Discussion

Dans notre série , l'incidence de l'HIC est estimée à 04 cas pour 200 personnes .la céphalée et l'oedeme papillaire sont les signes les plus fréquents. L'angio-IRM est systématique et elle est toujours normale.Le LCR est de composition normale .69,23%de nos patients sont sédentaires ce qui explique l'obésité ;role déterminant dans la survenu de l'HIC .Le traitement repose sur diamox et épitomax associé toujours à un régime alimentaire .

Conclusion

Le diagnostic d'HIC idiopathique est facile repose sur le fond d'oeil . la réalisation d'une neuro imagerie est urgente afin d'éliminer un processus expansif intra cranien .son traitement est médical;rarement chirurgical.

Informations complémentaires


Mots Clés

Œdème papillaire
Hypertension intra-crânienne
Acetozolamide
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg