Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Strasbourg 2014

OMIX, UN NOUVEAU BIOMARQUEUR DES MALADIES NEURO-DÉGÉNÉRATIVES ?
Jean-christophe CORVOL (Paris)
Résumé
La recherche de biomarqueurs est une étape indispensable pour le développement de nouveaux traitements dans les maladies neurodégénératives. Il est en effet nécessaire de diagnostiquer de manière adéquate les différentes formes de maladie, de suivre leur évolution au cours du temps et de monitorer la réponse aux traitements. Depuis la séquençage complet du génome humain et grâce au développement des nano-technologies, il est maintenant possible d'avoir accès de manière exhaustive et simultanée à l'ensemble du génome, du transcriptome ou du protéome d'un tissu. Se sont ajoutées plus récemment des techniques de permettant de quantifier les métabolites dans les fluides biologiques (métabolome) ou la flore intestinale (microbiote). Ces techniques, utilisées sur de modèles expérimentaux ou de matériels biologiques issus de patients, ont permis d'améliorer de manière considérable nos connaissances sur la physiopathologie des maladies neurodégénératives. Les recherches s'oriente actuellement vers l'intégration de ces données biologiques complexes avec les données de l'imagerie cérébrale (anatomique et fonctionnelle) et cliniques (« phénome »). Les perspectives sont à plus ou moins long terme de revisiter la taxonomie des maladies neurodégénératives non plus selon les critères cliniques habituels mais selon des critères biologiques et anatomiques issues de l'analyse de ces méta-data. Cette approche apportera une vision transversale de la neuroprotection, propice au développement de traitement innovant actifs sur plusieurs maladies neurodégénératives.




Auteur(s) :
JEAN-CHRISTOPHE CORVOL (1)
(1) ICM, INSERM, APHP, UPMC, HÔPITAL PITIÉ-SALPÊTRIÈRE, CIC PITIÉ NEUROSCIENCES (CIC-1422), 75013, PARIS, FRANCE

Mots Clés

Neuroprotection
Alzheimer
Parkinson
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg