Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Nice 2012

TRAITEMENT DES TREMBLEMENTS SÉVÈRES PAR RADIOCHIRURGIE GAMMA KNIFE
Tatiana Witjas (1), Romain Carron (2), Paul Krack (3), Frédérique Fluchere (1), Alexandre Eusebio (1), Jean Philippe Azulay (1), Jean Régis (2)
(1) Neurologie et Pathologies du Mouvement - CHU Timone - Marseille - France, (2) Neurochirurgie Fonctionnelle et Stéréotactique - CHU Timone - Marseille - France, (3) Pôle de Psychiatrie Etneurologie - CHU Timone - Marseille - France
Résumé
Resume
La stimulation cérébrale profonde (SCP) des thalami est le traitement de choix des tremblements sévères. En cas de contre-indication à l'implantation d'électrodes, la thalamotomie par radiochirurgie Gamma Knife peut être une alternative intéressante. En effet, il s'agit d'une procédure non invasive, sans craniotomie évitant ainsi les effets indésirables potentiels de la SCP.
Nous rapportons une série de 60 patients (70% hommes) (âge moyen : 72 ans, 57-92 ans) présentant un tremblement sévère (essentiel : 43, parkinsonien : 16, autre : 1) opérés d'une thalamotomie unilatérale par radiochirurgie Gamma Knife avec un suivi minimum de 12 mois. Une évaluation de la sévérité du tremblement, de la gêne fonctionnelle dans les activités de vie quotidienne, un bilan neuropsychologique et une IRM cérébrale étaient effectués en pré chirurgical ainsi qu'à 6 et 12 mois post-thalamotomie. Un neurologue d'un autre centre avait analysé par vidéo le score du tremblement pré et post-opératoire en condition « aveugle ». Après repérage par IRM cérébrale en condition stéréotaxique, une thalamotomie unilatérale ( 46 VIM gauche, 14 VIM droit) était réalisée avec un isocentre unique de 4 mm de diamètre avec une dose maximale de 130 Gy.
Un an après la thalamotomie, la gène fonctionnelle était réduite de 72,6%. Le tremblement était amélioré de 65 % à droite et 51 % à gauche avec une efficacité sur les composantes de repos, d'attitude et d'intention ainsi que l'écriture. L'évaluation neuropsychologique demeurait stable. Le seul effet indésirable rapporté était une hémiparésie transitoire secondaire à un ½dème péri lésionnel, avec une régression spontanée en 3 semaines. 87% des patients rapportaient une amélioration significative de leur tremblement. 8 patients (13%) n'ont eu aucune réponse à la radiochirurgie.
Dans la prise en charge des tremblements sévères, la thalamotomie par radiochirurgie Gamma Knife peut être une alternative thérapeutique d'avenir par son efficacité, sa bonne tolérance ainsi que la simplicité de la prise en charge.


infos sup


Mots Clés

Tremblements
Thalamotomie
Radiochirurgie gamma knife
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg