Jnlf
Envoyer
 
imprimer

Résumé Jnlf Nice 2012

EPIDÉMIOLOGIE DES TROUBLES VÉSICO-SPHINCTÉRIENS DANS LES ACCIDENTS VASCULAIRES CÉRÉBRAUX
Véronique Phe (1), Xavier Game (1), Romain Caremel (1), Maria Carmélita Scheiber-Nogueira (2), Marianne de Seze (3), Gilles Karsenty (1)
(1) Urologie - CHU Pitié Salpêtrière - 75013 - Paris - France, (2) Neurologie - CHU Pitié Salpêtrière - 75013 - Paris - France, (3) Neuro Urologie et Urodynamique - CHU Pitié Salpêtrière - 75013 - Paris - France
Résumé
Resume
Les troubles vésico-sphinctériens (TVS) sont extrêmement fréquents à la phase aiguë de l'Accident Vasculaire Cérébral (AVC). L'incontinence urinaire prédomine, alors que les troubles dysuriques sont plus rares, en dehors de la phase aiguë de l'AVC.
Ces troubles ont tendance à se normaliser spontanément. Il est donc capital de privilégier une prise en charge précoce la plus simple possible, d'autant qu'elle se fait chez un patient fragilisé et à risque par ailleurs.
La présence de TVS est considérée comme un facteur indépendant de pronostic sur l'évolution du patient après l'AVC.
A distance, il semble exister une fréquence élevée de troubles mictionnels non spécifiques, comme des fuites urinaires liées à un syndrome urgenturie-pollakiurie, ou une nycturie. Ces troubles compliquent notamment la prise en charge des troubles obstructifs du bas appareil urinaire chez ces patients fragiles


infos sup


Mots Clés

Troubles vesico-sphincteriens
Incontinence urinaire
Pronostic
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg