JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Paris 2011

LE SOI, UN TREMPLIN POUR L'APPRENTISSAGE EN MÉMOIRE ÉPISODIQUE DANS LA MALADIE D’ALZHEIMER
Jennifer Lalanne (1), Pauline Grolleau (1), Pascale Piolino (1)
(1) Boulogne-Billancourt
Résumé
Introduction

Un effet de la référence à Soi (ERS) dans les processus d’encodage et de récupération en mémoire épisodique est rapporté chez des sujets jeunes et âgés, mais aucune étude n’a été réalisée dans la maladie d'Alzheimer.

Objectifs

Ce bénéfice subsiste-t-il lorsque mémoire et/ou identité sont altérées? Notre originalité est d’étudier l’ERS par la référence à soi en lien avec les composantes sémantique et épisodique de la mémoire autobiographique.

Méthodes

13 jeunes adultes, 13 âgés et 13 patients ont jugé des traits de personnalités (positifs et négatifs) selon 4 types d’encodage variant en terme de profondeur de traitement: Perceptif (ordre alphabétique), Valence (jugement normatif), Soi Sémantique (référence à ses traits de caractère), Soi Episodique (référence à un événement spécifique). Ont été évaluées, les performances quantitatives en rappel et reconnaissance, et, la qualité de l’état de conscience associé à la reconnaissance par le paradigme Remember-Know-Guess.

Résultats

Les ANOVAs ont indiqué, dans tous les groupes, un effet significatif de la référence à soi, avec des performances mnésiques et des réponses Remember supérieures aux autres conditions. Toutefois, chez les âgés et les patients, le bénéfice est spécifique aux adjectifs de valence positive. Enfin, le bénéfice de la référence au Soi Episodique s’est avéré moins important que celle au Soi Sémantique.

Discussion

La référence à Soi permet un encodage supérieur par un traitement plus profond de l'information en fonction des connaissances (sémantiques ou épisodiques) ciblées en mémoire autobiographique, et ce, même lorsque la composante épisodique de la mémoire est particulièrement touchée. En outre, ce bénéfice concerne la récupération de l'information, en favorisant l’expérience recollective et son association à la conscience de soi.

Conclusion

La référence à soi est une stratégie d’apprentissage efficace et favorise l’expérience recollective, ouvrant ainsi des perspectives importantes pour la création de thérapies non-médicamenteuse de l’amnésie.

Informations complémentaires
Recherche financée par l'Association France Alzheimer.

Mots Clés

MEMOIRE EPISODIQUE
Maladie d'alzheimer
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg