JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Paris 2011

L’INDEX DE PRESSION SYSTOLIQUE COMME MARQUEUR DE DÉMENCE CHEZ LES SUJETS ÂGÉS EN AFRIQUE CENTRALE (ÉTUDE EDAC)
Maëlenn Guerchet (1), Pascal M'Belesso (1), Alain Mouanga (1), Jean-Pierre Clément (1), Philippe Lacroix (1), Pierre-Marie Preux (1), Victor Aboyans (1)
(1) Cotonou
Résumé
Introduction

L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) et les démences (incluant la Maladie d’Alzheimer) sont des affections fréquentes chez les sujets âgés.

Objectifs

Etudier l’association entre un Index de Pression Systolique faible (IPS), signe d’AOMI, et la présence de démences chez des sujets âgés africains.

Méthodes

Deux enquêtes transversales de type porte-à-porte ont été menées à Bangui (République Centrafricaine) et Brazzaville (Congo). Les participants étaient interrogés sur leurs antécédents médicaux, données sociodémographiques, et passaient des tests cognitifs (CSI-D et 5 mots). Les sujets ayant une mauvaise performance aux tests ont été réévalués par des neurologues, après la réalisation de tests psychométriques supplémentaires. Le diagnostic de démences suivait les critères du DSM-IV. L’AOMI était défini par un IPS = 0,9.

Résultats

819 sujets ont été inclus dans l’analyse (359 à Bangui et 460 à Brazzaville). Une association significative entre l’AOMI et la présence de démence a été trouvée (OR=2,43, p=0,001), même après ajustement sur l’âge, le sexe, la ville et des facteurs de confusion potentiels (éducation, facteurs de risque vasculaires, dépression) (OR=2,37, p=0,004). De plus, cette association augmentait avec la sévérité de l’AOMI.

Discussion

Au vu de la transition épidémiologique en cours dans ces pays, entraînant l’augmentation de la prévalence des maladies non transmissibles, le dépistage de l’AOMI et des démences est un enjeu majeur de Santé Publique. C’est la première étude investiguant le lien entre l’athérosclérose (identifiée par un IPS faible) et les troubles cognitifs dans un pays africain à faibles revenus.

Conclusion

Notre étude confirme l’association entre l’AOMI et les démences. Elle suggère l’utilisation de la mesure de l’IPS lors d’études épidémiologiques et du dépistage des démences.

Informations complémentaires
Financements: programme CORUS (N°6024-4) et Fondation pour la Recherche Médicale

Mots Clés

ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DES MEMBRES INFERIEURS
AFRIQUE
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg