JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Traitement des lipodystrophies induites par l’acétate de glatiramère : étude COPALIP
Christine Lebrun (1), Lydia Mondot (1), Marc Bertagna (1), Andrée Calleja (1), Mikael Cohen (1), Pierre Thomas (1)
(1) Nice
Résumé
Introduction

Les effets secondaires cutanés surviennent dans 20 à 60% des cas sous acétate de glatiramère (GA). Ils peuvent évoluer en panniculite et/ou en lipoatrophie.

Objectifs

proposer aux patients ayant des lipoatrophie dues au GA un traitement par endermologie ou LPG.

Méthodes

Recrutement prospectif pendant 3 mois des patients traités par GA et souffrant de lipoatrophie. Les séances d’endermologie (LPG) ont été pratiquées 2 fois par semaine pendant 2 mois et évaluées cliniquement, à l’aide d’autoquestionnaires et en IRM. Des coupes IRM ont été réalisées tous les mois couplées aux visites d'évaluation cliniques avec des coupes axiales T2 centrées sur les zones traitées. Chaque zones a été identifiée, mesurée et photographiée avant réalisation des IRM et des séances d'endermologie.

Résultats

8 patientes ont suivi les séances de LPG. Toutes ont eu une importante amélioration des zones traitées avec amélioration de la trophicité et comblement des zones atrophiées. Aucune n’a rapportées de douleurs ou autres effets secondaires. Sur les coupes réalisées en IRM, il n'a pas été mise en évidence de modification de volume ou d'épaisseurr des tissus sous cutanée sur une période de 3 mois. Toutes les patientes ont souhaitéé poursuivre en entretien le traitement symptomatique et poursuivre leurs injections de GA.

Discussion

L’endermologie agit par ses effets de mécanotransduction en stimulant la fabrication de collagène et en régularisant la répartition du tissu adipeux par effet drainant. Cette technique est également utilisée dans d’autres causes de lipodystrophie (HIV, diabète). La qualité du résultat dépend de la régularité et de la durée des séances. Jusqu'à présent, aucun traitement n'a été proposé pour atténuer les zones de lipoatrophie.

Conclusion

L’endermologie apporte une amélioration importante de la qualité des tissus cutanés dans les zones de lipoatrophie iatrogène, même anciennes. Elle permet également de poursuivre les injections de GA.

Informations complémentaires
Le laboratoire Teva Sanofi-Aventis a apporté une aide financière pour la réalisation des IRM.

Mots Clés

Inflammation
Sclérose en plaques
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg