JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Intérêt des blocs moteurs du rectus femoris dans la spasticité du quadriceps
Kosta Vassilev (1), Anne Peskine (1), Dominique Mazevet (1)
(1) Paris
Résumé
Introduction

En cas de spasticité du quadriceps, il peut être difficile de faire cliniquement la différence entre spasticité gênante ou utile. La réalisation d’un bloc moteur du nerf du rectus femoris permet de répondre à cette question.

Objectifs

Vérifier l’intérêt du bloc moteur du nerf du rectus femoris (RF) avant la réalisation d'injections de toxine botulique dans le RF en complément de l'examen clinique en médecine physique et de réadaptation (MPR).

Méthodes

Revue systématique des dossiers de la consultation "spasticité" du 01/01/2007 au 31/12/2009 : tous les patients ayant bénéficié d’un bloc du rectus femoris (RF) furent inclus. Les pathologies ainsi que les données cliniques furent relevées. Les difficultés et complications éventuelles lors de la réalisation du geste furent notées. Les conséquences thérapeutiques furent rapportées : injections ou non de toxine botulique dans le rectus femoris et leur effet.

Résultats

La pathologie des 49 patients inclus était : SLA (37%), paraparésie spastique familiale (25%), AVC (10%), SEP (12%); divers (16%). Les patients marchaient avec des membres inférieurs en extension.. Le bloc a été inefficace sur la marche et n’a pas débouché sur une injection de toxine dans 14% des cas. Des injections ont été proposées aux autres patients avec une bonne efficacité dans 90 % des cas, plus mitigée pour 10%. Aucune complication n’a été rapportée.

Discussion

Dans la population étudiée, la responsabilité de la spasticité du RF dans le trouble de la marche est confirmée par le bloc moteur dans 86% des cas. Dans les autres cas, on constate plus une inefficacité de la levée de la spasticité qu’une aggravation clinique. Cependant, même quand le bloc moteur est efficace, 10% des patients ne sont pas améliorés par les injections de toxine.

Conclusion

Le bloc moteur est un geste utile pour préjuger du bénéfice qui pourra être apporté par des injections de toxine botulique dans le RF.



Mots Clés

Bloc neuro-musculaire
Toxine botulique
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg