JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Enquête ANAINF 2009 : les jeunes neurologues et l’installation libérale
Gurkan Mutlu (1), Céline Pagezy (1), Béatrice Garcin (1), Kiyoka Kinugawa (1)
(1) Paris
Résumé
Introduction

Le mode d’installation et la mobilité des jeunes neurologues sont deux éléments influençant la répartition sur le territoire français des neurologues libéraux.

Objectifs

L’objectif de cette étude est de décrire la répartition géographique des jeunes neurologues et les éléments les incitant à s’installer en secteur libéral et dans des régions différentes de leur lieu de formation.

Méthodes

Un questionnaire était adressé aux membres de la liste de diffusion de l’AssociatioN des Assistants et Internes en Neurologie de France par l’intermédiaire d’un lien électronique (site www.surveymonkey.com). Les réponses étaient collectées entre le 28 octobre et le 28 novembre 2009. Les caractéristiques démographiques des répondeurs, leur connaissance sur l’exercice libéral, les éléments pouvant motiver leurs modes et régions d’installation étaient analysés de manière descriptive.

Résultats

Sur 91 répondeurs (femmes 64%, âge moyen 29), un tiers étaient formés en Ile de France et deux tiers dans les 6 autres inter-régions. Peu informés sur cet exercice, 11% souhaitaient s’installer en libéral (49% incertains). La motivation principale était l’autonomie dans l’exercice. Ils étaient 42% prêts à s’installer dans une région différente (37% contre) et surtout attirés par le Sud-ouest et le Sud. La mobilité était avant tout incitée par celle du conjoint et la proximité d’un centre hospitalier.

Discussion

Sur un échantillon anonyme de taille conséquente, cette enquête expose certains indicateurs de la démographie et de la répartition sur le territoire des jeunes neurologues. Elle confirme l’attractivité des régions du sud mais apporte également des informations originales sur les facteurs incitant les jeunes neurologues à s’installer en exercice libéral et dans une région différente de leur lieu de formation.

Conclusion

Les jeunes neurologues se disent peu informés sur l’installation libérale et ne s’y destinent que pour une minorité. Leur mobilité est incitée par celle de leur conjoint et par la présence d’un centre hospitalier à proximité.

Informations complémentaires
Remerciements: Dr Planque, Pr Clavelou et Pr Créange.

Financement: ANAINF.

Mots Clés

Comportement
Compréhension
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg