JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Evaluation de la stimulation magnétique transcrânienne dans le traitement des paralysies psychogènes
Nathalie Chastan (1), Dominique Parain (1)
(1) Rouen
Résumé
Introduction

Malgré les traitements habituellement proposés dans les paralysies psychogènes (psychothérapie, kinésithérapie…), le devenir n'est pas favorable avec une persistance des symptômes à long terme dans la moitié des cas.

Objectifs

L'objectif de cette étude est d'évaluer l'efficacité d'une alternative thérapeutique basée sur la simulation magnétique transcrânienne (SMT).

Méthodes

Cette étude rétrospective concernait 70 patients (44F/26H, âgés de 24,7 ans), atteints de paralysie psychogène (d'évolution aiguë n=55 ou chronique n=15), vus dans le service de neurophysiologie du CHU de Rouen. Trente stimulations magnétiques étaient délivrées sur le cortex moteur controlatéral à la paralysie à basse fréquence grâce à une bobine circulaire. La SMT était considérée comme efficace en cas de guérison totale ou d'amélioration importante des symptômes, inefficace en cas d'échec ou d'amélioration légère.

Résultats

Il s'agissait d'une paraparésie (57%), une monoparésie (37%), une tétraparésie (3%) ou une hémiparésie (3%). Au moins un facteur déclenchant était retrouvé chez 42 patients, essentiellement un traumatisme physique (même mineur), psychologique ou social.

La SMT était efficace dans 89% des cas, avec une guérison immédiate ou quasi-immédiate chez 73% des cas (n=51). La SMT était significativement plus efficace pour les symptômes aigus que les symptômes chroniques.



Discussion

Nous pensons que l'amélioration spectaculaire des paralysies fonctionnelles après la SMT est possiblement due à la restauration d'un fonctionnement cérébral approprié, plus précisément à la réactivation du cortex moteur hypoactif. Néanmoins la possibilité d'un effet placebo ne peut être écarté.

Conclusion

Ces résultats suggèrent que la SMT pourrait être proposée précocement comme une alternative thérapeutique chez les patients atteints de paralysie psychogène, mais une étude contrôlée contre placebo est nécessaire.



Mots Clés

Déficit moteur
Paraplégie
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg