JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Impotence fonctionnelle des épaules après électrisation des membres supérieurs
Céline Duchene (1), Sandrine Brunot (1), Pierre Soichot (1), Yann Julien (1), Christian Tavernier (1), Maurice Giroud (1), Thibault Moreau (1)
(1) Dijon
Résumé
Introduction

L’enclavement bilatéral du nerf supra-scapulaire est rare. Il peut être observé après une luxation postérieure des articulations gléno-humérales dans les suites d’une électrisation.

Observation
N° 33059-1. Un patient de 43 ans, droitier, a été victime d’une électrisation le 06/08/2009 lors de travaux de bricolage. Il tenait un fil dans chaque main lorsque le courant fut remis. Dans les suites, il a présenté une impotence fonctionnelle douloureuse des épaules et des brûlures palmaires. L’examen clinique montrait un blocage douloureux de l’abduction et de la rotation passive des épaules, aucune déformation n’était visible. Les réflexes deltoïdiens, bicipitaux et tricipitaux étaient normaux, de même que la sensibilité. L’EMG à l’aiguille, 3 semaines plus tard, mettait en évidence une dénervation active (fibrillations) des muscles dépendant des nerfs supra-scapulaires, sans diffusion aux nerfs axillaires et musculo-cutanés voisins ainsi qu’une abolition des réponses du muscle infra-épineux droit à la stimulation nerveuse du point d’Erb. L’IRM des épaules révéla une luxation postérieure des articulations gléno-humérales avec fracture de la tête humérale droite. Avec la réduction chirurgicale, les scapulalgies disparurent, mais les limitations articulaires persistèrent. L’EMG, réalisé deux mois après l’intervention, ne retrouvait pas de fibrillation mais seulement un hypovoltage des réponses du muscle infra-épineux droit.

Discussion

L’électrisation peut entraîner une tétanisation musculaire responsable de luxation postérieure de la tête humérale du fait de la prépondérance des rotateurs internes. Le nerf supra-scapulaire, solidaire de la scapula, est alors comprimé ou étiré à l’échancrure coracoïdienne. D’autres troubles neurologiques sont rencontrés en cas d’électrisation : troubles de la conscience, myélopathie, lésion directe de nerfs périphériques (nerf médian).

Conclusion

L’électrisation, tout comme les crises comitiales généralisées, peut être une cause de luxation postérieure d’épaule et d’une atteinte du nerf supra-scapulaire.

Informations complémentaires
mots-clé: électrisation, luxations postérieures de l’épaule, nerf suprascapulair

Mots Clés

Neuropathies (autres)
Douleur
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg