JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Syndrome du sinus caverneux secondaire à un tuberculome
Andrei Arhire (1), Guy Monéger (1), Sophie Demeret (1), Francis Bolgert (1), Charles Pierrot-Deseilligny (1)
(1) Paris
Résumé
Introduction

L’atteinte du sinus caverneux par la tuberculose est une entité rare mais à évoquer systématiquement. Le diagnostic est difficile en raison de la difficulté d’accès de cette région et des multiples diagnostics différentiels.

Observation
Nous rapportons le cas d'une femme de 36 ans, d’origine algérienne, qui consulta pour une diplopie, un ptôsis gauche et des céphalées d’apparition récente, associées à une perte de poids et des sueurs nocturnes. L'examen clinique mit en évidence un syndrome du sinus caverneux gauche. L’IRM cérébrale confirma une lésion du sinus caverneux gauche. La ponction lombaire fut normale. Le scanner thoraco-abdomino-pelvien retrouva des adénopathies rétropéritonéales. L'examen histopathologique d’une adénopathie cervicale occipitale permit de poser le diagnostic de tuberculose en révélant la présence de granulomes épithélioïdes gigantocellulaires avec nécrose caséeuse. Le traitement antituberculeux permit une rapide amélioration des symptômes neurologiques et généraux et une régression des lésions à l’IRM.

Discussion

Devant une atteinte du sinus caverneux, le diagnostic de tuberculose est souvent difficile à poser, et peut nécessiter une chirurgie pour étude anatomo-pathologique. La recherche d’autres sites à prélever est primordiale afin de surseoir à la chirurgie : BAAR dans les expectorations, recherche d’adénopathies périphériques et profondes (scanner thoraco-abdomino-pelvien et TEP scanner).

Conclusion

L'incidence de la tuberculose intracrânienne est faible dans les pays développés, mais ce diagnostic reste à évoquer devant toute lésion intra-crânienne, en présence de facteurs de risque de tuberculose.




Mots Clés

Tuberculose
Céphalée symptomatique
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg