JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Lésions identifiées au scanner cérébral chez des épileptiques en zones rurales au Burkina Faso
Athanase Millogo (1), Pascal Nitiema (1), Hélène Carabin (1), Rasmané Ganaba (1), Rabiou Cisse (1), Linda Cowan (1), Marie-Paule Boncoeur-Martel (1)
(1)
Résumé
Introduction

La tomodensitométrie cérébrale constitue un moyen diagnostic important dans l’évaluation des lésions cérébrales et notamment dans le diagnostic étiologique de l’épilepsie, notamment dans les pays en développement.

Objectifs

Décrire les principaux aspects radiologiques de la neurocysticercose (NCC) au Burkina Faso et de corréler les images radiologiques aux types de crises épileptiques

Méthodes

Etude transversale conduite dans 3 villages sélectionnés selon les méthodes d’élevage de porcs : Batondo avec des porcs laissés en liberté, Pabré, où les porcs sont attachés et Nyonyogo, à majorité musulmane avec peu de porcs. A Batondo et Nyonyogo, toutes les concessions étaient inclues. La moitié des concessions avait été tirés au hasard et une personne par maison tirée pour un dépistage pour l’épilepsie. Les cas d’épilepsie confirmés ont bénéficié d’un scanner cérébral.

Résultats

Quarante patients avaient étaient été diagnostiqués épileptiques et 37 avaient bénéficié d’un scanner cérébral. Le scanner cérébral était normal chez 19 patients alors que 13 (35%) présentaient des lésions compatibles avec la neurocysticercose. 12 des 13 (92%) sujets avec des lésions compatibles avec la NCC provenaient des villages avec élevage traditionnel de porcs. Les lésions suggestives de NCC comprenaient des calcifications (11 cas), des formes kystiques avec présence de scolex dans 2 cas.

Discussion

Ces données confirment une forte prévalence de la NCC chez les personnes souffrant d’épilepsie dans les zones de l’étude. Les formes radiologiques avec mise en évidence de scolex suggèrent une infection active par T. solium. Le scanner cérébral s’impose donc comme un outil précieux dans le diagnostic des épilepsies en zone tropicale, notamment dans les régions d’élevage traditionnel de porcs.

Conclusion

Des mesures de prévention de l’infection par T. solium dans les zones de l’étude s’avèrent nécessaires par l’amélioration de l’hygiène pour réduire le fardeau de l’épilepsie.

Mots clés : épilepsie crise généralisée, épilepsie

Informations complémentaires
National Institute for Neurological Disorders and Stroke (NINDS).

Mots Clés

Epilepsie crise partielle
Abcès cérébral
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg