JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

TOP 12 et Modélisation psychométrique
Emilie Lacot (1), Emmanuel Barbeau (1), Catherine Thomas-Anterion (1), Sandrine Basaglia-Pappas (1), Michèle Puel (1), Jérémie Pariente (1), Stéphane Vautier (1)
(1) Toulouse
Résumé
Introduction

Le TOP 12 est une nouvelle épreuve d’évaluation de la mémoire du passé à partir des connaissances sur les personnes célèbres. Nous étudions ses propriétés psychométriques.

Objectifs

Modéliser la probabilité des réponses aux items en fonction de variables latentes, interprétables par les concepts théoriques qui sous-tendent le test, et explorer la dimensionnalité de l’espace des variables latentes.

Méthodes

54 patients - 32 Alzheimer (MA), 21 amnestic Mild Cognitive Impairment (aMCI), 1 Démence Sémantique (DS) - et 91 témoins, âgés en moyenne de 71 ans, passèrent le TOP 12, qui explore le souvenir de la vie de 12 célébrités à l’aide de sept questions. Les données furent modélisées en deux phases : ajustement d’un modèle de réponse à l’item (MRI) à trois paramètres aux sept jeux de réponses et estimation des scores latents, puis analyse factorielle confirmatoire (AFC) des sept séries de mesures ainsi obtenues.

Résultats

La MRI permit d’ajuster un modèle à chaque jeu de données. L’AFC des scores estimés suggéra l’unifactorialité de l’espace factoriel. Celle-ci fut compatible avec l’idée que les items du TOP 12 mesuraient le même concept à une erreur de mesure près, ce qui permit de définir un score composite. La fidélité des scores associés à la septième question se révéla très faible (<.3). La performance moyenne par type de population s’échelonna sur une échelle composite : DS = -5.28, MA = -4.71, aMCI = -1.21, témoins = 1.20.

Discussion

Par hypothèse, tous les items correspondent à des connaissances sur-apprises et décontextualisées, assimilées à la partie sémantique de la mémoire du passé, mais la question 7, qui porte sur la "décennie de gloire", période datée, mesure l’aspect épisodique de cette mémoire. La faible fidélité observée est compatible avec cette hypothèse. Les théories admises du vieillissement normal et pathologique expliquent l’ordre des moyennes.

Conclusion

Le TOP 12 apparaît comme un outil d’observation permettant une estimation quantitative de la mémoire du passé. La modélisation psychométrique apporte des éléments de validité interne et permet d’estimer la fidélité des scores




Mots Clés

Mémoire sémantique
Mémoire épisodique
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg