JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Démence fronto-temporale et schizophrénie : atteintes neuropsychologiques
Catherine Kleitz (1), Eve Keller (1), Christelle Nithart (1), Caroline Schuster (1), Jean Marie Danion (1), Frédéric Blanc (1)
(1) Strasbourg
Résumé
Introduction

Les troubles des fonctions exécutives et du comportement touchent classiquement à la fois les patients atteint de dégénérescence lobaire fronto-temporale (DFT) et de schizophrénie (SC). La schizophrénie peut débuter tardivement après 50 ans. Le profil cognitif entre DFT et SC débutant tardivement est parfois identique.

Objectifs

Il s’agit ici d’une étude prospective visant à comparer les tableaux neuropsychologiques de la DFT et de la SC. L’évaluation concerne les fonctions exécutives (détailler) et 3 échelles globales (BREF, Mattis, MMSE).

Méthodes

Douze patients atteints d’une DFT (5 hommes et 7 femmes) et 12 patients schizophrènes âgés en moyenne de 70.90 ans (+/-8.55) furent recrutés selon les critères de Neary et al (1998) et du DSM IV (2000). Seuls les patients capables de réaliser l’ensemble des tests furent retenus. Les deux groupes étaient appariés en âge, sexe et niveau socio-éducatif.

Résultats

Des différences significatives ressortirent entre le MMSE, la BREF, et les fluences verbales (phonologiques et sémantiques). Les patients SC obtenaient des scores moyens plus élevés que les patients DFT : MMS= 24.92 versus 21.83 (p=0.028) ; fluence catégorielle : Z-score = -0.87 vs –2.27 (p = 0.001).

Discussion

Les patients atteints de DFT avaient un niveau de fonctionnement cognitif global inférieur aux patients schizophrènes et des difficultés d’accès au stock sémantique. Le test de fluence catégorielle, dans cette étude, est le plus performant dans la différentiation des profils cognitifs.

Conclusion

Il existe des différences neuropsychologiques entre DFT et SC. Les résultats préliminaires de cette étude méritent d’être vérifiés à partir d’une plus grande cohorte prospective et des populations plus homogènes.




Mots Clés

Neuropsychologie
Syndrome frontal
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg