JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Etude rétrospective sur 15 ans du traitement des dyskinesies tardives des neuroleptiques (DT) par la tetrabenazine (TBZ) à l’hôpital d’Aix en Provence
Dominique Gayraud (1), François Viallet (1), Bernadette Bonnefoi (1), Laurent Renie (1)
(1) Aix en Provence
Résumé
Introduction

Les DT représentent l’effet secondaire à long terme le plus redouté des neuroleptiques. La TBZ, par son effet dépléteur des synapses monoaminergiques, représente une stratégie thérapeutique rationnelle pour les DT.

Objectifs

Cette étude rétrospective rapporte une série de 43 patients traités par la TBZ pour des DT sur la période 1995-2009, avec évaluation de son efficacité et de sa tolérance.

Méthodes

Nous rapportons les caractéristiques cliniques des DT de ces 43 patients ainsi que la réponse thérapeutique à la TBZ. La population se composait d’une majorité de femmes (29 femmes, 14 hommes) avec un âge moyen de 71 ans. Nous avons utilisé l’échelle de Jankovic (Jankovic, Neurology 1988) cotant la réponse thérapeutique de 1 à 5 (1 à 3 = améliorations marquée, modérée, 4 = pas de réponse, 5 = aggravation). De plus, 25 patients ont bénéficié d’une analyse vidéo.

Résultats

La dose moyenne de TBZ a été de 65 mg (50-75mg) et la réponse thérapeutique a été cotée à 2 dans la majorité des cas (65%). Les effets secondaires les plus fréquents ont été: syndrome parkinsonien proportionnel à la dose, sédation et état dépressif, ainsi qu’un cas d’échappement thérapeutique. Les traitements associés utilisés au cours de l'étude ont été: la Clozapine, l’Amantadine, les Anticholinergiques, la toxine botulinique et parfois la L Dopa.

Discussion

La tétrabenazine a été utilisée pour traiter de nombreuses catégories de mouvements anormaux, avec une amélioration dans les DT (Jankovic, Neurology 1997). Cette molécule a obtenu en 2006 une AMM dans le traitement des mouvements anormaux liés à la maladie de Huntington et de l’hémiballisme. Les résultats de cette étude rétrospective suggèrent un profil d'efficacité/tolérance favorable à l'utilisation de la TBZ dans le traitement des DT.

Conclusion

La tétrabenazine pourrait représenter le traitement de première intention dans les DT, considérant son efficacité, sa tolérance, l'ancienneté de son utilisation et son profil pharmacologique unique.



Mots Clés

Neuroleptiques
Non renseigné
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg